Le franchisé doit rendre des comptes

Pour faciliter l'assistance du franchiseur, le contrat de franchise prévoit une obligation de transmettre les résultats chiffrés du point de vente, sans ingérence excessive cependant.

Selon le secteur d'activité, le franchisé doit faire parvenir régulièrement des informations chiffrées sous forme de « reporting ».

En général on demande la copie de la déclaration mensuelle de TVA qui donne un bon reflet du chiffre d'affaires. De plus chaque année le franchisé communique son bilan et son compte de résultat. Certains franchiseurs demandent également des éléments comme le nombre de clients, le panier moyen ou le montant de prestations réalisées au quotidien. Les informations sont alors remontées au franchiseur grâce à un système informatique mis à disposition du franchisé.
Ces données chiffrées permettent au franchiseur de calculer le montant de la redevance annuelle mais aussi de vérifier la performance d'un point de vente. C'est ainsi qu'il peut s'assurer de la qualité de la mise en application du savoir-faire transmis et des manques éventuelles de son accompagnement.
Donc il s'agit de contrôler si le contrat de franchise est bien exécuté. En effet le franchiseur a le moyen de s'assurer ainsi que le franchisé réalise des performances qui se situent dans les normes par rapport à d'autres unités de l'enseigne. Il pourra par exemple envisager une formation complémentaire spécifique ou un accompagnement plus adapté si des manques sont constatés. Mais le franchiseur ne doit pas outre passer son rôle car le franchisé doit rester seul responsable de sa gestion, sinon il court le risque de voir le contrat de franchise requalifié en gérance…
Dominique Deslandes

Articles similaires

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 3 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - 16 jours

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Les services aux entreprises : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - 21 jours

Le secteur des services aux entreprises, en progression depuis plusieurs années, offre de très belles opportunités d’implantation. Pour vous aider à cerner ce marché et les enseignes qui y opèrent, nous vous exposons quelques données clé du ma...

Informations clés

  • Crée le: 19/12/10 01:00

Les franchises qui recrutent