Le droit individuel de formation (DIF)

C'est le résultat d'un accord signé le 23 septembre dernier entre les syndicats et le Medef. Le " DIF " est un crédit annuel de 20 heures de formation cumulables sur 6 ans.

Il permet de suivre un stage de 120 heures au moins une fois tous les 6 ans. Ceci est valable pour tout salarié en CDI avec un an d'ancienneté. Pour les temps partiels, ce droit est calculé au prorata de leur temps de travail. Transférable en cas de licenciement, on ne peut le garder en cas de démission ni de départ en retraite, toutefois le DIF peut être utilisé durant le préavis dans tous les cas. 

La formation sera choisie par le salarié en accord avec son employeur. S'il s'agit d'une formation d'adaptation, elle pourra se dérouler pendant le temps de travail et sera payée à 50 %. Pour la formation de développement, l'employeur prendra en charge les frais de formation, de transport, de repas et devra préciser ses engagements pour faire évoluer le poste en fonction des compétences acquises. Tous les deux ans chaque salarié aura droit à un entretien professionnel. Après 20 ans d'activité ou à l'âge de 45 ans, il sera possible d'obtenir un bilan de compétences réalisé en dehors du temps de travail.

Enfin,  le salarié bénéficiera  d'un " passeport formation " reprenant l'ensemble de ses diplômes et certifiant ses compétences, acquises soit par des formations, soit par des expériences professionnelles, ceci devant favoriser la mobilité. L'accord du 23 septembre devra être adopté par toutes les branches d'activité d'ici fin juin 2004.

Dominique Deslandes

Articles similaires

"Boutique à l’essai" : une idée pour redonner vie aux boutiques de centre-ville !

par ST - un mois

C’est la ville de Noyon, dans l'Aisne, qui a lancée cette idée de "Boutique à l’essai". S’apercevant que les commerçants boudaient le centre ville de cette commune de 15 000 habitants, la ville décide de redynamiser cette zone en pr...

En savoir plus sur la déclaration d’insaisissabilité

par Martine Malaterre - un mois

La déclaration d’insaisissabilité existe depuis le 1er Aout 2003 pour les entreprises individuelles. Elle a pour objectif de de limiter l’éte...

Nécessaires pour créer une franchise : le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel

par MARTINE MALATERRE - 2 mois

Quelque soit l'avancement de votre projet, vous aurez très vite à démontrer la viabilité de votre future entreprise en franchise ou en solo. Vous devrez établir le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel prouvant l...

Informations clés

  • Crée le: 09/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent