Le droit individuel de formation (DIF)

C'est le résultat d'un accord signé le 23 septembre dernier entre les syndicats et le Medef. Le " DIF " est un crédit annuel de 20 heures de formation cumulables sur 6 ans.

Il permet de suivre un stage de 120 heures au moins une fois tous les 6 ans. Ceci est valable pour tout salarié en CDI avec un an d'ancienneté. Pour les temps partiels, ce droit est calculé au prorata de leur temps de travail. Transférable en cas de licenciement, on ne peut le garder en cas de démission ni de départ en retraite, toutefois le DIF peut être utilisé durant le préavis dans tous les cas. 

La formation sera choisie par le salarié en accord avec son employeur. S'il s'agit d'une formation d'adaptation, elle pourra se dérouler pendant le temps de travail et sera payée à 50 %. Pour la formation de développement, l'employeur prendra en charge les frais de formation, de transport, de repas et devra préciser ses engagements pour faire évoluer le poste en fonction des compétences acquises. Tous les deux ans chaque salarié aura droit à un entretien professionnel. Après 20 ans d'activité ou à l'âge de 45 ans, il sera possible d'obtenir un bilan de compétences réalisé en dehors du temps de travail.

Enfin,  le salarié bénéficiera  d'un " passeport formation " reprenant l'ensemble de ses diplômes et certifiant ses compétences, acquises soit par des formations, soit par des expériences professionnelles, ceci devant favoriser la mobilité. L'accord du 23 septembre devra être adopté par toutes les branches d'activité d'ici fin juin 2004.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 6 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 6 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 13 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 09/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent