Le DIP et ses obligations

La Cour d'appel de Paris a rapproché un Document d'Information Précontractuel de la loi Doubin.
Un franchiseur n'avait en effet pas fait figurer dans le DIP des informations le concernant, en particulier l'interdiction dont il avait été frappé par le passé en matière de gestion d'entreprise. Cette interdiction avait été ensuite levée. Ni la loi Doubin, ni son décret d'application n'imposent au franchiseur de donner ce type de renseignement.
De ce fait la Cour a considéré que le franchisé ne pouvait invoquer la nullité du contrat qu'il a signé. Rien ne permet de penser que le candidat aurait renoncé à son projet s'il avait connu cette information. La franchise connaissait une belle réussite, indépendante de la personnalité du dirigeant et les contacts avec les collaborateurs du réseau étaient tout à fait corrects.
Dominique Deslandes
Pour en savoir plus :
2) Les textes de La loi Doubin et le décret

Articles similaires

Multi-franchise ou Pluri-franchise, comment faire le bon choix ?

par HK - 12 jours

Le modèle de la franchise offre des opportunités de développement quasi infinies. Iil vous est possible de nouer un nouveau partenariat avec votre premier franchiseur et de devenir ainsi multi-franchisé de l’enseigne. Vous pourrez également faire ...

Futur franchisé, ces salons vous concernent

par MAB - 14 jours

Si vous êtes attiré par la franchise, il sera fort intéressant de vous rendre dans des salons pour trouver des réponses à vos questions. Vous pourrez ainsi aller à la rencontre de franchisés qui partageront leur expérience avec vous...

7 franchises de restauration qui vont cartonner en 2017 !

par DM - 26 jours

L'envie d'entreprendre est au plus haut depuis quinze ans. Elle gagne un nombre croissant de français. Chaque année plus de 500 000 français se mettent à leur compte. Cependant choisir un secteur qui affiche une bonne santé est déterminant. Malgr...

Informations clés

  • Crée le: 04/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent