Le DIF, droit individuel de formation

C'est le résultat d'un accord signé le 23 septembre 2003 entre les syndicats et le Medef. Le " DIF " est un crédit annuel fixé à sa création à 20 heures de formation cumulables sur 6 ans.

Il permet donc de suivre un stage de 120 heures au moins une fois tous les 6 ans. Ceci est valable pour tout salarié en CDI avec un an d'ancienneté. Pour les temps partiels, ce droit est calculé au prorata de leur temps de travail. Transférable en cas de licenciement, on ne peut le garder en cas de démission ni de départ en retraite, toutefois le DIF peut être utilisé durant le préavis dans tous les cas. 

La formation est choisie par le salarié en accord avec son employeur. S'il s'agit d'une formation d'adaptation, elle peut se dérouler pendant le temps de travail et elle est payée. Pour la formation de développement, l'employeur prend en charge les frais de formation, de transport, de repas et doit préciser ses engagements pour faire évoluer le poste en fonction des compétences acquises. Tous les deux ans chaque salarié a droit à un entretien professionnel. Après 20 ans d'activité ou à l'âge de 45 ans, il est possible d'obtenir un bilan de compétences réalisé en dehors du temps de travail.

Enfin,  le salarié bénéficie  d'un " passeport formation " reprenant l'ensemble de ses diplômes et certifiant ses compétences, acquises soit par des formations, soit par des expériences professionnelles, ceci devant favoriser la mobilité.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 4 jours

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Franchise : Le Décret d'application art 64 de la loi El Khomri est paru

par Jean Samper - 11 jours

Un décret qui parait en catimini, le 6 mai, juste avant les élections. Désormais il faut appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui concernent la franchise à savoir la mise en place d'une instance de dialogue social au sein de certains rés...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - un mois

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Informations clés

  • Crée le: 26/08/06 02:00

Les franchises qui recrutent