Le diagnostic accessibilité de la CCI

Le 1er janvier 2015, les entreprises recevant du public doivent se mettre aux normes d’accessibilité aux personnes souffrant d’une mobilité réduite. Pour ce faire, la plupart des CCI ont mis à la disposition des établissements en question, les services de leurs conseillers pour un accompagnement gratuit quant aux démarches à suivre, la mise aux normes d’accessibilité et la communication des informations nécessaires.

Le rôle des conseillers de la CCI

La CCI propose un autodiagnostic accessibilité sur son site dédié aux entreprises accueillant du public. Désormais, il est simple d'obtenir des informations sur les aménagements possibles pour son entreprise. La CCI propose aux dirigeants d’entreprises de se faire accompagner par des conseillers afin de mettre en place une stratégie personnalisée visant à rendre leurs établissements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Les conseillers ont pour mission d’aider les établissements concernés
à voir plus clair, et si besoin, leur venir en aide quant à la rédaction de requête de dérogation partielle. Aujourd’hui, l’élément nouveau consiste en ce que l’agenda d’accessibilité programmé permet désormais de procéder à des travaux après la date fixée du 1er janvier 2015.

Un exemple à prendre en considération

Catherine Châtaignier, à la tête de l’institut Ressources Beauté à Marchiennes, s’est fait aider par les conseillers de la CCI pour entreprendre des travaux dans son établissement. La dirigeante affirme avoir profité de l’accompagnement gratuit proposé par la CCI pour faire des travaux dans son institut suivant les normes d’accessibilité. Catherine Châtaignier a bénéficié de l’encadrement proposé dans ses premières démarches.

Concernant, par exemple l’installation d’une rampe d’accès à l’entrée, le conseiller a attiré son attention sur ce que cela nécessiterait comme travaux sur la voie publique. Il lui a donné les informations nécessaires pour faire une demande de dérogation partielle sur ce point. Beaucoup d’aménagements ont, par ailleurs, été élaborés sans grandes difficultés, comme entre autres l’équipement de la cabine ou la mise en place d’un carrelage antidérapant.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 6 heures

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 2 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 03/11/14 04:07

Les franchises qui recrutent