Le diagnostic accessibilité de la CCI

Le 1er janvier 2015, les entreprises recevant du public doivent se mettre aux normes d’accessibilité aux personnes souffrant d’une mobilité réduite. Pour ce faire, la plupart des CCI ont mis à la disposition des établissements en question, les services de leurs conseillers pour un accompagnement gratuit quant aux démarches à suivre, la mise aux normes d’accessibilité et la communication des informations nécessaires.

Le rôle des conseillers de la CCI

La CCI propose un autodiagnostic accessibilité sur son site dédié aux entreprises accueillant du public. Désormais, il est simple d'obtenir des informations sur les aménagements possibles pour son entreprise. La CCI propose aux dirigeants d’entreprises de se faire accompagner par des conseillers afin de mettre en place une stratégie personnalisée visant à rendre leurs établissements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Les conseillers ont pour mission d’aider les établissements concernés
à voir plus clair, et si besoin, leur venir en aide quant à la rédaction de requête de dérogation partielle. Aujourd’hui, l’élément nouveau consiste en ce que l’agenda d’accessibilité programmé permet désormais de procéder à des travaux après la date fixée du 1er janvier 2015.

Un exemple à prendre en considération

Catherine Châtaignier, à la tête de l’institut Ressources Beauté à Marchiennes, s’est fait aider par les conseillers de la CCI pour entreprendre des travaux dans son établissement. La dirigeante affirme avoir profité de l’accompagnement gratuit proposé par la CCI pour faire des travaux dans son institut suivant les normes d’accessibilité. Catherine Châtaignier a bénéficié de l’encadrement proposé dans ses premières démarches.

Concernant, par exemple l’installation d’une rampe d’accès à l’entrée, le conseiller a attiré son attention sur ce que cela nécessiterait comme travaux sur la voie publique. Il lui a donné les informations nécessaires pour faire une demande de dérogation partielle sur ce point. Beaucoup d’aménagements ont, par ailleurs, été élaborés sans grandes difficultés, comme entre autres l’équipement de la cabine ou la mise en place d’un carrelage antidérapant.

Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 15 jours

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 16 jours

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 26 jours

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 03/11/14 04:07

Les franchises qui recrutent