Le demandeur d'emploi créateur

Les créateurs et repreneurs d'entreprises, demandeurs d'emploi indemnisés, peuvent avoir leur allocation d'aide au retour à l'emploi maintenue.

En effet, si les revenus tirés de leur activité indépendante sont inférieurs à un montant correspondant à 70% de leur précédente rémunération, et s'ils demeurent inscrits sur la liste des demandeurs d'emploi, ils continuent à bénéficier de leur allocation.

En cas de création ou de reprise d'une entreprise soumise à l'impôt sur le revenu, l'Assedic calcule le montant des allocations chômage maintenues en réduisant le nombre de jours indemnisables dans le mois.

Les revenus tirés de leur activité indépendante n'étant connus qu'au cours de la seconde année d'activité, l'Assedic se base donc temporairement sur l'assiette forfaitaire utilisée par les assurances sociales pour le calcul des cotisations des deux premières années d'activité.


Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 12 jours

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 13 jours

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 22 jours

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 08/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent