Le demandeur d'emploi créateur

Les créateurs et repreneurs d'entreprises, demandeurs d'emploi indemnisés, peuvent avoir leur allocation d'aide au retour à l'emploi maintenue.

En effet, si les revenus tirés de leur activité indépendante sont inférieurs à un montant correspondant à 70% de leur précédente rémunération, et s'ils demeurent inscrits sur la liste des demandeurs d'emploi, ils continuent à bénéficier de leur allocation.

En cas de création ou de reprise d'une entreprise soumise à l'impôt sur le revenu, l'Assedic calcule le montant des allocations chômage maintenues en réduisant le nombre de jours indemnisables dans le mois.

Les revenus tirés de leur activité indépendante n'étant connus qu'au cours de la seconde année d'activité, l'Assedic se base donc temporairement sur l'assiette forfaitaire utilisée par les assurances sociales pour le calcul des cotisations des deux premières années d'activité.


Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 7 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 9 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 08/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent