Le commerce équitable et les Français : encore un long chemin

Les français sont de plus en plus nombreux à adhérer au commerce équitable mais considèrent encore l'achat de ces produits comme une démarche citoyenne bien éloignée de leurs achats quotidiens.

Leclerc arrive en tête avec près de 400 références alors que ses concurrents plafonnent à 100 ou 200 références. L'enseigne serait, selon la marque Max Havelaar, leader du marché du commerce équitable avec 10% du marché évalué à 210 millions d'euros.
Un Sondage réalisé par TNS Sofres pour Malongo - sur un échantillon de 1000 personnes de 18 ans et plus, représentatif de la population française - montre que cette niche n'est pas prête à devenir un marché de masse et les résultats sont éloquents.
55% des Français pensent savoir - exactement ou assez bien - ce qu'est le commerce alternatif ou équitable, 30% achètent en pensant lutter contre la pauvreté dans le monde, 11% sont capables de citer un produit (café, chocolat,…), 54% les jugent trop chers et 42% pensent que les produits du commerce équitables profitent plus aux intermédiaires qu'aux petits producteurs. Quant au produit lui-même, aucune réponse ne fait état d'une meilleure qualité.
Pour les distributeurs, acteurs prioritaires de la démocratisation des produits équitables, il est temps de communiquer sur cette niche.
1 COMMUNIQUER sur la qualité des produits. En effet, une étude de Malongo montre que les consommateurs qui goûtent aux produits équitables les rachètent, convaincus de leur qualité.
2 COMMUNIQUER sur la traçabilité. 73% des sondés déclarent qu'il est indispensable de connaître l'origine du produit et l'identité du producteur.
3 COMMUNIQUER sur un label qui cautionnerait ces produits et les rendraient plus facilement identifiables en rayons.
Sur ce marché prometteur, la grande distribution a une place à prendre à condition de s'en donner les moyens.

Consultez encore plus d'actualité sur la franchise

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 5 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 14 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 23/12/08 01:00

Les franchises qui recrutent