FCA (Fédération du Commerce Coopératif et Associé)

Spécialistes divers Fédérations et associations de la franchise

Activité(s) : Fédération du commerce associé

Le commerce associé affiche de belles performances en 2011

Dans un contexte difficile pour le commerce de détails en général, la fédération du commerce associé (FCA) démontre sa vitalité avec une progression de 4,1% de chiffres d'affaires en 2011 pour les 80 groupes qui la compose. De bons résultats pour ces réseaux présents dans 30 secteurs d'activité différents avec une dimension hexagonale de 142 enseignes. Pour rappel, le Commerce Associé est une organisation de commerces en réseau composés et supervisés par des commerçants indépendants, qui se sont associés dans le but de mettre en place des actions et des outils communs. En mettant en commun leurs moyens et leurs savoir-faire, les risques sont limités et les possibilités de développement plus étendues. Ils sont propriétaires de leurs affaires. En grande majorité, ces groupements sont organisés sous forme de coopératives.

De bons résultats qui montrent l'adaptabilité du système à la conjoncture

Une progression constante depuis une décennie malgré les crises successives et supérieure à celle du commerce de détail en général. L'augmentation des ventes du commerce associé croit régulièrement : après plus 3,4% en 2010, c'est presqu'un point de plus qu'il affiche en 2011. La confiance dans ce mode de fonctionnement reste au rendez-vous pour les adhérents comme pour les porteurs de projet.
Les réseaux continuent à ouvrir des points de vente : plus de 1 200 commerces ont été inaugurés en 2011, c'est plus qu'en 2010 ce qui confirme l'attrait du commerce associé pour lancer une entreprise. En effet, il est constaté plus de création que de sorties d'entreprises (entrée 2075, sorties 829) soit une expansion de 3,2% par rapport à l'année 2010.
Plus d'effectifs dans les points de vente : les réseaux en commerce associé attirent de plus en plus. En 2011, on constate une progression de 6,4% de salariés par rapport à l'année précédente ce qui représente 27% des effectifs du commerce de détail.
De nouveaux arrivants dans la fédération. Confiants dans le mode de fonctionnement basé sur la solidarité, la mutualisation et doté d'envergure nationale, de nouveaux chefs d'entreprises ont rejoint la fédération.

Les résultats par secteurs d'activités et par régions

L'alimentaire affiche un plus 4,6% (hors carburant) et représente aujourd'hui 42% du commerce alimentaire, le secteur non alimentaire plus 3,5% et retrouve la croissance de 2008. Les secteurs porteurs sont : la puériculture, l'équipement de la maison, sport et loisirs et secteur optique-audio prothésiste avec des progressions qui varient de 4,1% à 5,3%.
Les services marchands tournent autour de  plus 2,5% avec notamment les agences de tourisme et les services aux entreprises.
Les implantions montrent la prédominance des grandes villes : 67% des reprises ou créations ont eu lieu dans les agglomérations dont la moitié dans des villes de plus de 90 000 habitants.
Les zones qui attirent le plus les réseaux sont le grand Ouest et le sud (la moitié des implantations) suivi de près par Paris et la grande banlieue avec 48% des intentions d'installations.
Les prévisions 2012 sous de bons auspices
Les dirigeants interrogés pour l'année 2012 sont  optimistes et prévoient une progression de leur chiffre d'affaires qui oscillent entre 4 et 5% au premier semestre 2012. Près des ¾ (73%) pensent être supérieurs au marché et 72% prévoient une augmentation de leur activité.
Un optimisme qui mérite d'être noté dans un contexte où la prévision de croissance n'atteint même pas 1%.

Un système qui a fait ses preuves

Le système de commerce en réseau qu'il soit sous forme de coopérative ou de franchise a montré sa stabilité et même sa vigueur pendant les 2 dernières années tourmentées. Preuve que le savoir-faire, l'aide et l''assistance avant pendant et après l'ouverture d'une entreprise ajoutés à une formation permanente et des objectifs à courts et longs termes au niveau national sont des éléments fondamentaux dans la réussite.
L'accompagnement est une priorité que ce soit au niveau financement du projet, recrutement, formation et recherche d'emplacement. La moitié des réseaux disposent d'une filière bancaire intervenant dans le financement via des prêts participatifs. En rejoignant un réseau, le porteur de projet sait qu'il va limiter ses risques et éviter les erreurs du débutant car il sera assisté avant, pendant et après l'ouverture de son point de vente.

A découvrir les franchises membres de la FCA : dans la catégorie alimentation supérette, franchise les Mousquetaires, franchise Netto, dans la catégorie restauration à thème, la franchise Poivre Rouge

Les derniers articles FCA (Fédération du Commerce Coopératif et Associé)

En coopérative chacun participe vraiment aux décisions dans les bons réseaux

par Dominique Deslandes - 22 jours

Une coopérative fonctionne un peu comme une franchise, la démocratie en plus en principe. Ces enseignes permettent en effet à un créateur de profiter des avantages d'un réseau national tout en ayant un droit de regard sur son fonctionnement et mêm...

Commerce Coopératif et Associé : focus sur un modèle efficace

par HK - un mois

Le Commerce Coopératif et Associé compte plus de 32 000 chefs d'entreprise à la tête de 45 000 points de vente employant 541 000 salariés en France. Une étude menée par la Fédération du Commerce Coopératif et Associé révèle le parc...

En 2015, le Commerce Coopératif et Associé est en bonne santé par rapport au commerce de détail

par ST - 5 mois

Le Commerce Coopératif et Associé affiche des résultats encourageants comparé au reste du commerce de détail sur l’année 2015. Les ...

Informations clés

  • Crée le: 28/05/12 02:00

Les franchises qui recrutent