Le centre-ville encore dans le rouge

L'Union du Grand Commerce de Centre-Ville (Ucv) a mené en 2006 une enquête auprès de ses adhérents et d'élus locaux. Une majorité des directeurs d'enseigne sondés jugent avoir perdu de la fréquentation dans leurs magasins. Pour eux le problème vient de perturbations liées aux travaux, aux problèmes de circulation ou à la concurrence des zones de périphérie.



A Paris pourtant 58 % des directeurs estiment avoir vu une augmentation des flux dans leurs magasins, essentiellement des touristes. Mais ils continuent à s'opposer à l'actuelle politique de circulation qui selon eux a fait perdre de la vitalité au centre.



En matière d'offre commerciale la majorité des points de vente interrogés sont convaincus que le retard s'est creusé avec les centres commerciaux de périphérie.



On regrette par ailleurs que les animations commerciales manquent d'imagination et que les associations de commerçants comptent bien peu de membres actifs. Les managers censés fédérer le cœur des villes ne bénéficient pas non plus d'un soutien suffisant. Il est hors de question d'adopter une politique de repli. Notons que l'achat-plaisir reste l'apanage du centre ville et que cette zone garde une longueur d'avance concernant la qualité de l'offre.





Dominique Deslandes




Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 2 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 5 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 7 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 13/04/07 02:00

Les franchises qui recrutent