Le capital solidaire

Vous souhaitez créer, reprendre ou développer une entreprise et votre projet nécessite un apport en capital. AUTONOMIE & SOLIDARITE, société de capital risque solidaire vous finance.

Deux types de financement sont proposés : soit la prise de participation minoritaire et temporaire, soit une avance en compte courant d'associé. Les montants d'intervention peuvent être de 10 000 € en capital et 20 000 € en compte courant pour les entreprises en création standard moyen, de 25 000 € et 50 000 € pour les entreprises en développement ou en reprise.

Vous prenez contact et vous êtes reçu en entretien pour prendre la mesure du projet et vérifier son éligibilité. Puis vous présentez ce projet au Directoire composé de professionnels. Celui-ci informe le chef d'entreprise de sa décision et le montant est versé en capital lors de la signature de la convention, sur le compte courant vous obtenez la somme dès que vous pouvez produire le Kbis des statuts certifiés. Comptez un délai de 3 à 6 semaines. Pour être éligible votre entreprise a le statut juridique de société, est basée dans le Nord-Pas-de-Calais et votre projet associe des perspectives économiques sérieuses, avec création d'emplois par l'insertion à des exigences d'éthique sur le plan social et environnemental : produire des biens ou services utiles, intégrer des principes de développement durable par exemple.


Autonomie & Solidarité 81 bis, rue Gantois 59000 Lille, T. 03.20.14.30.62, mail : contact@autonomieetsolidarité.fr


Dominique Deslandes


Articles similaires

Les apports en société

par Dominique Deslandes - 21 heures

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 10 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 10 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 20/11/05 01:00

Les franchises qui recrutent