Le business des toutous

Un zest de psychologie mais surtout un solide sens commercial sont nécessaires pour réussir sur ce secteur de pointe, sans négliger l'amour des petites bêtes. car c'est sans doute un métier que l'on fait par passion.

Tenir une boutique de toilettage consiste à proposer d'abord toutes sortes d'opérations autour du poil du chien, mais l'amour des animaux ne suffit pas pour avoir une activité rentable car les soins ne doivent pas représenter plus de 30 à 50 % du chiffre d'affaires. Le conseil et les ventes accessoires sont au cœur d'une activité réussie. La boutique de toilettage est le second prescripteur après le vétérinaire et subit la concurrence des hypermarchés. En plus il est bon d'avoir la santé car c'est un métier qui peut entraîner une certaine fatigue nerveuse pour doser entre l'autorité et la douceur avec l'animal, tout en respectant le maître. Ce genre de boutique doit plutôt se situer en centre ville avec un parking à proximité. Le salon doit respecter des règles d'hygiène très strictes pour donner confiance au client. Pour l'ouverture il faut faire une déclaration aux services vétérinaires. Les vitrines doivent être attrayantes, ensuite c'est le bouche à oreille qui fonctionne.

Il n'existe pas de diplôme de toiletteur mais certains établissements de formation proposent des stages de formation continue. On peut aussi participer à des concours de toilettage qui sont l'occasion de rencontrer des fournisseurs et d'autres professionnels. Cela permet de voir l'évolution du marché et des méthodes de travail. Comptez un investissement de 15 000 € de départ.

Dominique Deslandes

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 11 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 15 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 17 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 26/10/06 02:00

Les franchises qui recrutent