L'avenir des commerces de proximité

Depuis 1963, les hypermarchés se sont développés. Pendant 50 ans le comportement social des consommateurs a évolué et aujourd'hui une autre façon d'acheter voit le jour et se développe mieux que les hypers, c'est le commerce de proximité.

La vie des hypermarchés

A leur création les Hypers, se développant sur des surfaces de 3 500 m² à plus de 10 000 M2, répondaient mieux que maintenant à une demande de la clientèle. A l'époque l'économie était en croissance, et la vente en libre-service dans une grande surface était définie par plus d'un tiers d'alimentation et le reste en produits non alimentaires.
D'après l'INSEE, à leurs débuts, les parts de marché des hypermarchés étaient en constante progression, 4 % en 1970, 9 % en 1980 et 17 % en 1990. Ensuite une stabilité à 20 % des parts de marché s'est instaurée.
Le dernier quart du vingtième siècle correspond à une période de croissance. Le pouvoir d'achat des consommateurs augmentait et les salaires étaient en hausse. Les hypermarchés répondaient donc à une consommation de masse qui se situait tant dans l'alimentaire que dans l'électroménager ou l'habillement. Le consommateur était attiré par la nouveauté, le choix, les prix.
La force des hypermarchés par rapport au commerce de proximité est que, grâce à la quantité des produits proposés, ils peuvent pratiquer des prix bas. L'arrivée du drive est une nouvelle piste de service répondant aux nouvelles habitudes de vie des consommateurs.

Les nouveaux commerces de proximité

Aujourd'hui, avec le surnombre des produits proposés, les consommateurs sont blasés et l'exposition d'une grande quantité de produits a moins d'attrait. Avec la baisse du pouvoir d'achat, faire les courses n'est plus un synonyme de plaisir. Le temps manque, le prix du carburant augmente, etc...
Les enseignes de distribution qui ont misé sur la proximité peuvent s'installer facilement en centre ville et en zone rurale. Et,  selon Eurotaf, 11,2 % des produits alimentaires ont été achetés en 2012 dans les commerces de proximité.
L'enseigne de la distribution urbaine qui tient la plus grande place dans le commerce de proximité est le groupe Casino qui a intégré l'enseigne Monoprix, autre enseigne phare dans la proximité. Le groupe Carrefour a suivi avec de nouveaux concepts ainsi que Système U.
D'autres enseignes de supermarché rejoignent également le concept de la proximité tel que les réseaux Intermarché Express et Auchan.
Pour découvrir de plus amples informations sur le secteur, cliquez et découvrez les besoins en recrutement des réseaux de franchise d'alimentation supermarchés et superette. Nous vous invitons également à regarder les vidéos sur les franchises d'alimentation supermarchés et superettes.

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 8 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 9 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 16 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 29/06/13 02:00

Les franchises qui recrutent