L’APA : une aide au service des personnes dépendantes

En France, un tiers des personnes de plus de 80 ans vivent encore à leur domicile et 23 % de la population française a plus de 60 ans. Cette population vieillissante nécessite une prise en charge croissante et a favorisé l’émergence de franchises dédiées à l’accompagnement des personnes dépendantes. Elles ont été boostées par la loi Borloo de 2006 et la création de nombreuses aides pour les particuliers. Parmi elles, l’APA – Aide personnalisée à l’autonomie.

Une prestation en nature pour les plus de 60 ans

Créée par la loi du 20 juillet 2001, l’APA est une prestation qui n'est pas soumise à des conditions de ressources mais attribuée dans la limite d'un plafond. Elle s’adresse aux personnes de plus de 60 ans, résidant en France de façon stable et régulière et étant dans l'incapacité d'assumer les conséquences de la perte d'autonomie liée à leur statut physique ou mental. L’APA sert tout particulièrement à financer les dépenses figurant dans un plan d’aide personnalisé de la personne âgée. Parmi les prestations prises en charge : les interventions à domicile (aide ménagère, garde à domicile, frais d’accueil temporaire, service de portage de repas, télé-assistance, service de transports, dépannages et petits travaux divers), les aides techniques (déambulateurs, matériels pour incontinence, etc.) et les aménagements du logement.

L’outil AGGIR pour l’évaluation de la perte d’autonomie

Sachez par ailleurs que l'évaluation de la perte d'autonomie est déterminée grâce à l'outil AGGIR qui classe les personnes en fonction de leur degré de dépendance, du GIR 1 au GIR 6 (du plus dépendant au plus autonome). La Grille AGGIR sert de barème pour le calcul des versements des prestations publiques telles que l’APA. La grille AGGIR classe les personnes en six niveaux de pertes d'autonomie à partir du constat des activités ou gestes de la vie quotidienne réellement effectués ou non par la personne. Cette évaluation est faite à partir d'un questionnaire réalisé par l'équipe Médico-Sociale du département (Conseil Général). Source Domi dom
Si le secteur des services à la personne vous intéresse, contactez les franchises qui recrutent :
- franchise Age d’Or Services
- franchise Coviva
- franchise Centre Services

Articles similaires

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - 5 jours

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - 10 jours

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - un mois

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Informations clés

  • Crée le: 05/11/15 08:19

Les franchises qui recrutent