L'antenne anti-vol

C'est l'arme absolue en magasin pour lutter contre les vols à l'étalage.

Le coût de ce que l'on appelle pudiquement la démarque inconnue s'est élevé en 2006 à 5,3 milliards d'euros en France, soit 1,3 % du chiffre d'affaires des distributeurs. La meilleure réplique est le portillon posé à la sortie du point de vente ou au niveau des lignes de caisse de grandes surfaces. Le taux d'équipement des magasins dans l'Hexagone est de 90 %, la durée de vie de l'ordre de 5 à 10 ans.

L'antenne antivol est assortie à un marqueur, elle protège près de 20 % des articles de la grande distribution. Actuellement se pose le choix de la technologie à adopter. Trois types d'antennes existent sur le marché : l'électromagnétique, l'acoustique, la radiofréquence. Chacune présente des avantages et des inconvénients.

L'idée serait d'aller vers une technologie unique la radiofréquence a toutes ses chances depuis son arrivée dans la grande distribution. Ce serait une solution optimale qui permettrait le marquage à la source, chez le fabricant. Les étiquettes antivol, généralement souples, peuvent être intégrées dans le produit à l'usine. La commercialisation dès 2008 des premières antennes bitechnologiques RF-acoustomagnétique  pourrait être une réponse pour accompagner en douceur une mutation nécessaire.

Néanmoins si les fabricants prennent en charge le marquage à la source, il faudra être vigilant sur la qualité du signal. Aussi les fabricants d'antennes à radiofréquences ont déjà fait évoluer le produit afin de donner une efficacité maximale. On assiste donc à l'arrivée du numérique. Plus technologiques et plus esthétiques, les antennes anti-vol seront plus fonctionnelles. Elles pourront aussi devenir support de publicité et devenir esthétiquement mieux adaptées à leur environnement.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - 3 jours

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Situation d'une société en formation

par Deslandes Dominique - 4 jours

La période de formation d'une société est celle comprise entre le moment où les associés décident de la constituer et l'immatriculation de celle-ci au registre du commerce et des sociétés. Pour l'administration fiscale, le point de départ de ce...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - 6 jours

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Informations clés

  • Crée le: 04/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent