L'analyse de vos comptes

Après la remise des documents par votre cabinet d'expertise comptable, à vous de procéder à de justes interprétations grâce à certains indicateurs.
Plus que l'évolution de votre chiffre d'affaires c'est celle de votre marge qui doit vous intéresser. Il s'agit donc de déduire de ce chiffre d'affaires les frais liés au coût des marchandises et la variation des stocks, afin de déduire les achats consommés, c'est-à-dire vendus.
Ensuite vous examinez le résultat, il vous indique si l'exercice a été bénéficiaire. Les charges sont aussi des postes importants, chacun de ces postes doit être analysé afin de vérifier si ces charges correspondent bien à l'activité déployée. Les charges fixes en particulier doivent être maintenues à un niveau raisonnable pour permettre de supporter une baisse d'activité.
Votre capacité de financement est également à calculer, il s'agit d'ajouter les charges non décaissées au résultat et de déduire les produits non encaissés afin d'obtenir le flux de trésorerie, c'est votre capacité de financement. Elle doit permettre de rembourser le capital des emprunts et de payer les investissements financiers.
Puis vous regardez votre bilan, des actifs y sont repris, certains sont durables comme le fonds de commerce et le matériel. Il y a aussi des actifs à court terme comme le stock ou les créances clients. Pour le passif également cette distinction existe, pour le long terme on prend en compte les fonds des actionnaires et les emprunts à plus d'un an, pour le court terme les autres dettes à brève échéance. Un bilan est équilibré lorsque les actifs à long terme sont moins importants que les passifs à long terme.
Le dernier élément est le besoin de fonds de roulement (BFR) bien connu du chef d'entreprise : c'est l'argent qui permet de faire tourner la boutique. Pour le favoriser vous devez bien surveiller les délais de paiement des clients et des fournisseurs afin d'éviter les dérapages de trésorerie.
Dominique Deslandes
Pour en savoir plus
3) Quelques articles d'experts comptables sur la franchise

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 1 jour

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 1 jour

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 2 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 22/07/09 02:00

Les franchises qui recrutent