L'affaire est dans le sac

Le secteur de la maroquinerie française est encore majoritairement entre les mains des 2 000 détaillants indépendants, qui détiennent plus de la moitié des ventes.

Mais les enseignes spécialisées y gagnent progressivement leur place grâce à un choix judicieux du niveau de gamme et à l'association d'accessoires de mode.

À bien y réfléchir, tout le monde vend des sacs, depuis la grande distribution jusqu'aux fabricants de bagagerie de luxe, en passant par les boutiques de prêt-à-porter, la VPC ou les grands magasins. Mais derrière cette multitude de distributeurs, le marché de la maroquinerie souffre d'une inorganisation de son système de distribution et d'un manque d'offre attractive sur l'entrée-milieu de gamme, entre le luxe et l'utilitaire. C'est précisément le créneau qu'investissent de jeunes chaînes de maroquinerie en plein développement.

La démocratisation de la maroquinerie s'impose à l'heure où ses articles ne sont plus seulement faits pour durer des années, dans la tradition du bon vieux sac en cuir, mais deviennent des accessoires de mode. Voilà ce qui différencie les jeunes chaînes des spécialistes indépendants. Elles misent en effet sur l'achat impulsif, auquel elles participent en diversifiant leurs produits (des bijoux, ceintures, foulards, etc.) Elles profitent aussi de la proximité géographique avec les enseignes d'articles fantaisie.

Où ces enseignes trouvent-elles les meilleures implantations ? Même si les loyers et le prix d'entrée sont élevés, les centres commerciaux offrent d'excellentes opportunités de vente et sans se faire prier : ils raffolent de ce genre d'enseigne de milieu de gamme présentes partout en France. Autre possibilité : les centres-villes sur des emplacements n°1 et à proximité des magasins de prêt-à-porter ou de bijouterie, pour favoriser les achats impulsifs de leurs accessoires.

Côté produits, les enseignes peuvent mixer trois sources différentes d'approvisionnement, plus ou moins génératrices de marges commerciales et de notoriété. La fabrication d'articles "maison", même si elle est plus risquée, reste plus rentable et garantit une exclusivité des produits au franchisé. Plus coûteux, mais plus sûr : l'importation d'articles fabriqués à l'étranger. Enfin, pour les réseaux haut de gamme, les articles de fabricants de luxe attirent de nombreux clients, fondent la notoriété de l'enseigne, mais dégagent des marges moindres.

Plusieurs enseignes développées en franchise sont présentes depuis plusieurs années sur le marché de la maroquinerie. On pense à Florence Accessoires, apparue la première en 1994, mais aussi à ses petites sœurs, Envy Maroquinerie et Sachée. En concurrence directe avec les grandes surfaces, on trouve Ludivine Passion et Sac'Story, spécialiste du sac synthétique. Plus présent encore sur le segment de l'accessoire de mode et de fantaisie, l'enseigne Lollipops a fait son entrée dans le paysage. Et de manière générale, leurs boutiques déploient des surfaces assez réduites, de 20 à 100 m2, sur lesquelles elles exposent un maximum de produits, sans cesse renouvelés. Après une phase de tâtonnement, les réseaux n'ont désormais plus de temps à perdre pour recruter de nouveaux franchisés. Les voilà prévenus : des concurrents étrangers arriveront bientôt en France.

Séverine Grumiaux


Articles similaires

L'importance de la formation pour un franchisé

par Dominique Deslandes - 14 jours

La relation d'un franchiseur et d'un franchisé s'appuie notamment sur la formation, elle doit commencer entre la signature du contrat de fran...

Etre plurifranchisé ou multifranchisé

par dd - 16 jours

Ouvrir plusieurs points de vente en franchise pour accroître ses bénéfices, cela paraît simple. Certaines conditions sont cependant à respect...

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 18 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

Informations clés

  • Crée le: 10/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent