La TVA des restaurants ne baissera pas

C'est l'histoire d'une promesse difficile à tenir. Lors de sa campagne présidentielle, Jacques Chirac avait promis une TVA à 5,5% aux professionnels de la restauration.

Seulement voilà, Bruxelles n'a jamais accepté d'autoriser cette baisse de la TVA. Comment faire alors pour contenter les restaurateurs pressés d'obtenir le coup de pouce annoncé ?

En incluant une mesure d'aide à l'emploi dans la restauration et l'hôtellerie dans la loi de finances 2005. Ainsi ce sont 550 millions qui seront débloqués et qui prendront la forme d'allégements de charges.

Cette mesure est liée à la disparition du SMIC hôtelier qui intégrait dans son calcul certains avantages en nature (nourriture). Ce phénomène conduit à une hausse de 11% du salaire de base dans l'hôtellerie.

Les syndicats de salariés réclament en outre d'autres avancées notamment en améliorant les conditions de travail (dont la 6e semaine de congés payés). Les négociations devraient reprendre entre les partenaires sociaux sous l'égide de l'Etat.

Articles similaires

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 25 jours

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Principes du contrat et de l'information précontractuelle en France & nouvelles dispositions du Code civil

par Jean Samper - 25 jours

Me Hubert Bensoussan Le 13/9, Me Hubert Bensoussan intervient en conférence sur les principes de base d’un cont...

La Loi Doubin et le DIP pour bien choisir sa franchise

par Dorsaf Maamer - un mois

En franchise, comme dans n'importe quel autre commerce en réseau ou accord entre deux entités indépendantes, bien s'informer sur son partenai...

Informations clés

  • Crée le: 26/12/04 01:00

Les franchises qui recrutent