La technologie au service des personnes en perte d'autonomie: Mieux s'alimenter et s'hydrater

On recense actuellement un nombre incalculable de nouvelles technologies au service des personnes dépendantes. Ces dernières concernent tous les aspects du quotidien: nutrition, santé, sécurité, communication, mobilité... Même si elles ne sont pas abouties, elles constituent des projets prometteurs et on trouve sur le marché des offres de produits ou de services susceptibles d’améliorer sensiblement le quotidien des plus fragiles d’entre nous. Voyons comment la technologie contribue à une meilleure alimentation et hydratation des personnes en perte d'autonomie.

Des outils « nouvelle génération »

Parce qu'avec l’âge, la sensation de faim et de soif diminue, et que les aidants familiaux ou professionnels ne sont pas toujours là pour inciter la personne à s’alimenter et à boire, on propose désormais des outils « nouvelle génération » qui aident à stimuler ces fonctions vitales.
Ils sont utilisés au quotidien et peuvent s'adapter selon le handicap ou la difficulté; rappeler, par un signal lumineux de s'hydrater; ou encore donner à l’aidant la possibilité de suivre l’évolution du comportement de son proche sur son smartphone ou sa tablette lorsqu'il s'agit d'un objet connecté.
Fourchette intelligente: une aide véritable pour manger plus lentement

Exemples d'innovations pour mieux s'alimenter et s'hydrater

La fourchette qui évite de manger trop vite:
La fourchette intelligente évite les conséquences nocives d'un repars mangé trop vite: digestion difficile, reflux gastriques, fatigue et risque, à long terme, d’hypercholestérolémie.
Cette fourchette avertit l’utilisateur quand il mange trop vite par de légères vibrations et des signaux lumineux.
En la connectant par câble ou en mode Bluetooth à un ordinateur, un smartphone ou à une tablette, elle permet de stocker les données (l’heure et la durée des repas, la vitesse de mise en bouche).
Cuillère spécial tremblement: compense les tremblements ou gestes involontaires
La cuillère « spécial tremblement »:
Certaines maladies rendent difficile, voire impossible de manger sans renverser la nourriture.
Cette cuillère auto-stabilisante réagit aux tremblements, aux mouvements involontaires détectés et les compense.
Grâce à ses capteurs et ses mini-moteurs, logés dans le manches, la tête de la cuillère est positionnée dans le sens voulu pour éviter que son contenu ne se renverse.
SmartPlate: permet un suivi alimentaire et reconnaît les aliments
Une assiette qui analyse la nourriture:  
Il s'agit d'équiper une assiette de capteurs capables d’identifier et de peser les aliments qu’elle contient pour en déterminer la teneur nutritionnelle et l’apport calorique.
« SmartPlate » est divisée en trois espaces, chacun doté d'un capteur photo. Des algorithmes très poussés permettent de reconnaître les produits.

Un prototype a été lancé en attendant la commercialisation de cette assiette connectée prévue en juin 2016.
Une imprimante 3D pour composer une jolie présentation d'ingrédients de couleurs différentes

Les acteurs de l’industrie agroalimentaire se penchent aussi sur la question

Beaucoup d'acteurs de l’industrie agroalimentaire se sont aussi intéressé à cette problématique et vouent une grande importance à la qualité des aliments et à l’adaptation de leurs produits ou de leurs ustensiles aux différentes attentes.  

Des emballages repensés:

Les fabricants étudient de près l’ouverture des emballages afin de les simplifier. On trouve déjà quelques innovations intéressantes tel que les ouvertures en feuille d’aluminium légère à tirer avec une languette, les sachets dont la partie supérieure s’arrache facilement, les bouchons à vis ouvrables en un geste… Et les recherches continuent encore...  

Des ustensiles adaptés:

L'ouverture de certains ustensiles peut s'avérer difficile, voire impossible pour les personnes manquant de force, comme celles soufrant d’arthrose des doigts ou de la main. Des ergothérapeutes proposent de ce fait, des ustensiles adaptés qui permettent de gagner en autonomie.    
Une imprimante 3D pour stimuler l'appétit et faciliter la déglutition: 
L'imprimante 3D « imprime » des textures goûteuses et nutritives. Elle a pour objectif de proposer des assiettes plus appétissantes aux personnes ayant des difficultés de déglutition ou de mastication et qui ont recours aux aliments mixés à cause de problèmes de dents, des difficultés à saliver, ou une faiblesse de mastication ou de déglutition.   

Les purées sont cuisinées à partir d’aliments mélangés (viandes, poissons, légumes) auxquels sont ajoutés des nutriments et les desserts sont réalisés à partir d’ingrédients pâtissiers. Ces purées sont ensuite liquéfiées et mixées avec des agents liants naturels. Après cuisson, elles sont introduites dans les cartouches de l’imprimante qui compose dans l’assiette une jolie présentation d’ingrédients de couleurs différentes. 

Cette technologie a été appelée imprimante parce que l'impression des ingrédients sous forme de purées se fait par couches successives, ce qui est le principe des imprimantes 3D que l’on retrouve déjà dans de nombreux secteurs d’activités: jouets, vêtements, industrie de pointe (aéronautique, industrie spatiale…).
L'imprimante 3D pour stimuler l'appétit

Les solutions pour l'hydratation

Beaucoup de personnes âgées oublient de s'hydrater au cours de la journée. Des solutions ont justement été imaginées afin de rappeler à nos aînés qu’il faut boire régulièrement dans la journée.  

Surveillance de sa consommation d'eau quotidienne:

La consommation d’eau de l’utilisateur est mesurée via à un capteur en forme de soucoupe qui se fixe sous la bouteille. L’application, dans laquelle l'utilisateur a renseigné son âge, son poids, sa taille et son niveau d’activité, estime en fonction de ces facteurs la quantité à boire chaque jour. La personne, ou son aidant, suit sa consommation sur l’application.  

Le verre connecté:

Il s'agit d'un verre connecté qui informe du contenu nutritionnel de la boisson qui va être consommée. Son application, quant à elle, indique si elle répond à une bonne hydratation ou si, au contraire, elle contient, par exemple, trop de calories. Un verre, à la technologie pointue, qui permet à son utilisateur d'éviter de surconsommer des boissons sucrées ou caféinées qui pourraient nuire à sa santé.
Dispositif pour surveiller sa consommation d'eau quotidienne
Verre connecté pour informer du contenu nutritionnel
Une bouteille connectée qui anticipe la déshydratation:
Equipée d’une LED et d’un capteur, cette bouteille s’illumine régulièrement pour rappeler à son propriétaire qu’il est temps de boire de l’eau. Il est également possible de l'associer à bracelet connecté. En se servant de la géolocalisation du smartphone, l’application adapte ainsi la quantité d’eau à boire en fonction de la météo et de l’endroit où se situe la personne.    

Un verre pour signaler qu'il est temps de boire:

C'est un verre connecté qui invite à boire régulièrement via une diode lumineuse, située à sa base et qui s’allume si l’utilisateur n’a pas bu depuis longtemps. Ses capteurs informent de la quantité de boisson absorbée et de sa fréquence. Ils sont reliés à une application qui renseigne les aidants sur l’hydratation en continu de la personne et donne l’alerte en cas de risque de déshydratation.
Bouteille connectée qui anticipe la déshydratation
Verre pour signaler qu'il est temps de boire

A propos de la franchise Adhap Services qui nous a envoyé ces infos

La franchise Adhap Services est un réseau de franchise organisé pour apporter une réponse complète et personnalisée au maintien à domicile des personnes dépendantes ou fragilisées de tous âges.
L'ensemble du concept Adhap services est orienté vers la prise en charge personnalisée de chaque client. Quel que soit le type de besoin, le franchisé Adhap concerné mettra en place une organisation et une logistique qui lui permettra de répondre parfaitement aux attentes de son client. 

A propos de la franchise Age d'Or Services, le pionnier du métier de l'assistance aux personnes âgées ou dépendantes

La franchise Age d'Or Services est le leader des services aux personnes âgées ou en situation de handicap et dépendantes.
Créée en 1991, Age d'Or a réellement été l'inventeur et le défricheur du métier et ne cesse d'évoluer et innover méritant ainsi plusieurs prix dont ceux de l'innovation et de la création d'entreprise.

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - 29 jours

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 2 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 15/05/16 07:48

Les franchises qui recrutent