La séparation amiable

Afin de moderniser le marché du travail, organisations patronales et syndicats ont signé une vingtaine de propositions. Parmi elles, se trouve la possibilité de rompre un CDI (contrat à durée indéterminée) à l'amiable, ainsi que l'allongement des périodes d'essais.
Quatre syndicats sur cinq ont signé cet accord qui révèle une avancée vers ce qu'on appelle la flexisécurité. L'étape définitive aura lieu lors du passage devant le Parlement, en principe avant l'été 2008. On assiste à l'introduction de la possibilité d'une rupture à l'amiable du CDI. En cas d'entente, l'employeur et le salariés pourraient signer un accord de rupture conventionnelle, qui serait ensuite validé par la Direction Départementale du Travail dans un délai de 15 jours. Ceci donnerait droit pour le salarié aux allocations chômage et à une indemnité de licenciement. A partir d'un an d'ancienneté, cette indemnité ne pourrait être inférieure à 20 % d'un mois de salaire par année passée dans l'entreprise. En contrepartie, le recours du salarié aux Prud'hommes serait rendu plus difficile.
La rupture du contrat ne pourra être contestée au-delà du délai de six mois après signature du solde de tout compte. Par ailleurs les partenaires sociaux proposent d'allonger les durées de périodes d'essai. Elles seraient de 1 et 2 mois pour les ouvriers et employés, de 2 et 3 mois pour les techniciens et agents de maîtrise et entre 3 et 4 mois pour les cadres. Ces durées ne seraient renouvelables qu'une fois sans pouvoir dépasser respectivement 4,6 ou 8 mois.
Dominique Deslandes

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 2 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 5 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 7 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 29/03/08 01:00

Les franchises qui recrutent