La séduction de la périphérie

C'est le choix de la FNAC, dont les résultats sont plutôt mitigés. Il s'agit de proposer une offre familiale mais aussi de répondre à celles des Espaces Culturels de Leclerc et de Cultura.

Les nouveaux formats portent en eux tous les gènes de la FNAC et veulent répondre au besoin de mixer les lieux d'achats.

Pourquoi choisir la banlieue ? D'abord pour capter une nouvelle clientèle, celle qui n'achète pas en centre ville. Ensuite pour répliquer aux offensives de concurrents actifs en périphérie. Mais aussi pour compléter la stratégie du multicanal qui configure déjà ventes en magasins de centre ville et sur internet.

Il s'agit aussi de coller aux attentes des consommateurs en quête de lieux d'achat complémentaires, offrant dans un même endroit des enseignes variées de services et de loisirs.

Enfin il sera ainsi possible de profiter des opportunités offertes par la vague à venir des retail parks, qui devrait faire émerger des surfaces commerciales importantes en périphérie d'ici à 2008.

Les spécificités de ces nouveaux points de vente se résument à quelques éléments. Par exemple la cible sera plus féminine et plus familiale. Deux univers de produits seront ajoutés : les jeux et jouets tendances créatives. La vente en libre-service sera généralisée avec possibilité d'encaissement par la plupart des vendeurs du magasin.

La surface de vente est de 2 000 m2, l'effectif de 50 personnes. Un logo Fnac. com vert vif prendra la place du jaune moutarde d'origine pour accompagner l'évolution de l'enseigne.

Vu dans LSA N° 1966 - 27 septembre 2006

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 14 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 18 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 20 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 17/11/06 01:00

Les franchises qui recrutent