PETIT BOY

Mode enfant et puériculture

Apport personnel minimum : 60000 EUR

Type de contrat : franchise

La reprise de Petit Boy

Deux candidats se sont déclarés prêts à réformer la chaîne de mode enfantine et ses marques junior et femme.

L'une est Fimopart, groupe français diversifié dans plusieurs métiers, l'autre est l'important groupe lyonnais d'habillement Asiatex, qui travaille pour la distribution. Finalement c'est Asiatex qui l'a emporté, le candidat malchanceux pour le rachat de Tati.
Petit Boy c'est aujourd'hui 70 points de vente, dont 10 en franchise et 6 à l'étranger. L'enseigne évite ainsi la liquidation.
Dominique Deslandes

Les derniers articles PETIT BOY

Un des réseaux emblématique des chaînes et franchises de mode enfantine est à vendre

par Isabelle Duvivier - plus de 4 ans

L'enseigne de mode multi marques SWOON qui a été placé en redressement judiciaire en mars dernier fait l'objet de convoitises de la part de g...

L'enseigne de mode enfantine change de nom et monte en gamme

par - plus de 8 ans

Le réseau des 68 magasins de la marque de confection enfant Petit Boy vient d'être absorbé par la société Jdi Fashion et le fond de pension d...

Petit Boy n'appartient plus à Asiatex !

par - presque 9 ans

Après avoir redressé les comptes de l'enseigne de prêt-à-porter Petit Boy, Asiatex l'a revendue en décembre 2007 sans divulguer le nom du rep...

Informations clés

  • Crée le: 23/03/06 01:00

Les franchises qui recrutent