La rentabilité du développement durable

Le respect de l'environnement permet de trouver des bénéfices économiques aux enjeux écologiques. Reste à appréhender les contradictions du consommateur.

Aujourd'hui un distributeur met des chiffres sur des répercussions environnementales : un changement de packaging peut permettre d'économiser jusqu'à 50 camions par an... Longtemps outil marketing, puis réflexion stratégique, la préoccupation écologique est devenue un des grands enjeux de la distribution. Ainsi Monoprix  va faire livrer, à partir de la mi-novembre, un tiers des marchandises destinées à ses magasins parisiens par transport ferré depuis ses entrepôts de Seine-et-Marne jusqu'à une gare située à Bercy. Les produits seront ensuite livrés par camion au gaz naturel de ville. Monoprix s'assure ainsi un transport sécurisé à destination de ses points de vente et réalise des économies substantielles en CO2.

Néanmoins en matière de développement durable des contradictions perdurent. Par exemple, tout en affirmant qu'il souhaite une réduction des diminutions d'emballages, le consommateur ne cesse d'augmenter sa consommation de portions individuelles... De plus le cumul de normes entraîne souvent l'augmentation du volume des emballages.

Serge Papin de Système U affirme qu'il est important de rechercher la simplicité pour les éléments de packaging. La gestion des déchets est aussi un pilier de l'environnement. La technologie permet de recycler la quasi-totalité de la poubelle d'un magasin. Pour Jean-Paul Giraud de Go-Sport, il est également nécessaire de sensibiliser le personnel de l'entreprise à cette nouvelle approche. Quant à Gérard Lavinay de Carrefour, il estime que les prêts-à-vendre utilisent moins de cartons et de plastique qu'auparavant. Ils permettent une meilleure lisibilité du linéaire, tout en étant plus écologiques.

Vu dans LSA N° 2009 du 30 août 2007

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 4 jours

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 4 jours

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 5 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 08/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent