La réforme du crédit à la consommation

Préparée de longue date, c'est une réforme importante proposée cette année. Il s'agit de responsabiliser le crédit à la consommation, un texte attendu mais encore jugé insuffisant par les associations.
Le but devrait être de développer un crédit utile et nécessaire à la vie des ménages.

Les principales mesures sont les suivantes :

D'abord il est nécessaire d'insérer automatiquement un paiement au comptant dans les cartes de fidélité avec fonction crédit. Le remboursement des crédits renouvelables doit être facilité et les obligations des prêteurs sont renforcées ainsi que leurs responsabilités lors de la distribution du crédit sur le lieu de vente. Un délai de rétractation de 7 à 14 jours est prévu. Le rachat de crédits se voit par ailleurs réglementé. La publicité est aussi encadrée pour empêcher les pratiques agressives.
Salué par la Fédération française des Banques, cette réforme a été jugée peu satisfaisante par les associations de consommateurs, qui prétendent que la cible réelle est ratée : mettre fin à la distribution irresponsable du revolving. Elles estiment que la loi ne propose pas assez de mesures préventives contre le surendettement.
Rappelons que le surendettement concerne en France 726 000 foyers.
L'association Crésus (Chambres régionales de surendettement social) qui, depuis seize ans, a soutenu dans leurs démarches près de 30 000 familles surendettées espérait, elle, la création d'un fichier dit " positif ", qui recenserait tous les crédits...

N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires



 

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 1 jour

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 3 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 22/08/09 02:00

Les franchises qui recrutent