La pub télé des hypers

Dès le 1er janvier ils se sont précipités sur le média qui leur est désormais ouvert. Une petite révolution qui risque d'avoir des répercussions dans les rayons.

Leclerc a ouvert le feu et a demandé un énorme travail à son agence de pub pour la réalisation de son clip. Le leader des grandes surfaces ne voulait pas rater son entrée sur le petit écran. Il en est de même pour Super U, Auchan ou Casino qui ont dégainé dès le 1er janvier. Car l'événement est de taille puisque jusqu'alors les hypers étaient interdits de télé sous le motif qu'il fallait préserver les recettes publicitaires de la presse écrite régionale. En pratique ils ne pourront pas faire de promotions ou de journées anniversaires à prix fous, les prix annoncés à l'antenne devant être garantis pendant quinze semaines.

Cette invasion cathodique devrait bien changer cependant la vie quotidienne des consommateurs français. L'objectif des hypers est d'imposer leur marque de distributeur (MDD). Elles génèrent des marges plus importantes que les produits de grande marque. La télévision devrait leur apporter la légitimité qui leur fait défaut. Les hypers procèdent d'ailleurs à des mesures d'amélioration ainsi Intermarché a liquidé la moitié de ses 180 marques pour ne conserver que les meilleures, Casinon a revu certains packagings et Système U a relooké plus de 1200 références.

Et naturellement les enseignes ont mis en valeur leurs MDD dans les linéaires. Il faut dire qu'à 100 000 euros le spot, les hypers doivent rentabiliser l'investissement.

Dominique Deslandes

 

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 18 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 22 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 24 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 13/01/07 01:00

Les franchises qui recrutent