La préférence au franchiseur en cas de cession

C'est une clause habituelle dans le contrat qui permet au franchiseur, détenteur de la marque, d'être prioritaire pour racheter l'affaire d'un franchisé si celui-ci décide de mettre en vente. Cela permet au franchiseur de maintenir son implantation, donc de préserver son réseau.

Il y a violation de cette clause dans trois hypothèses.

- Il y a évidemment violation caractérisée quand le franchisé a cédé sans en avoir fait la proposition au franchiseur,
- mais aussi lorsque la cession a lieu dans des conditions plus avantageuses que celles faites précédemment au franchiseur.
- enfin la jurisprudence retient que le pacte est violé s'il est établi que le cédant et le cessionnaire se sont entendus sur les conditions de la cession avant l'expiration du contrat. La clause est réputée violée car l'accord est intervenu afin d'éluder le droit de préférence du bénéficiaire qui intervient en fin de contrat.
Le franchiseur peut intenter plusieurs actions, par exemple obtenir l'exécution forcée de son droit de préférence. Il peut en résulter la nullité de la vente. La jurisprudence manifeste néanmoins une certaine souplesse quant à la preuve de la connaissance par le tiers des conditions de cette cession. Le franchiseur peut aussi engager la responsabilité contractuelle du franchisé et obtenir la résiliation de son contrat. Il peut enfin engager la responsabilité délictuelle du tiers acquéreur, s'il a pu avoir connaissance du pacte de préférence. La jurisprudence fait peser sur ce tiers acquéreur la nécessité de se renseigner sur la situation.
A noter que la non utilisation par le franchiseur de son droit de préférence n'exclut cependant pas le caractère fautif d'une cession. Par ailleurs le tiers acquéreur n'a pas de responsabilité engagée si le franchiseur a été mis en mesure d'exercer ce droit.

Lisez aussi sur le même thème : Cession : Franchiseurs, valorisez votre réseau de franchise !

Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 13 jours

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 15 jours

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 24 jours

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 18/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent