La préférence au franchiseur en cas de cession

C'est une clause habituelle dans le contrat qui permet au franchiseur, détenteur de la marque, d'être prioritaire pour racheter l'affaire d'un franchisé si celui-ci décide de mettre en vente. Cela permet au franchiseur de maintenir son implantation, donc de préserver son réseau.

Il y a violation de cette clause dans trois hypothèses.

- Il y a évidemment violation caractérisée quand le franchisé a cédé sans en avoir fait la proposition au franchiseur,
- mais aussi lorsque la cession a lieu dans des conditions plus avantageuses que celles faites précédemment au franchiseur.
- enfin la jurisprudence retient que le pacte est violé s'il est établi que le cédant et le cessionnaire se sont entendus sur les conditions de la cession avant l'expiration du contrat. La clause est réputée violée car l'accord est intervenu afin d'éluder le droit de préférence du bénéficiaire qui intervient en fin de contrat.
Le franchiseur peut intenter plusieurs actions, par exemple obtenir l'exécution forcée de son droit de préférence. Il peut en résulter la nullité de la vente. La jurisprudence manifeste néanmoins une certaine souplesse quant à la preuve de la connaissance par le tiers des conditions de cette cession. Le franchiseur peut aussi engager la responsabilité contractuelle du franchisé et obtenir la résiliation de son contrat. Il peut enfin engager la responsabilité délictuelle du tiers acquéreur, s'il a pu avoir connaissance du pacte de préférence. La jurisprudence fait peser sur ce tiers acquéreur la nécessité de se renseigner sur la situation.
A noter que la non utilisation par le franchiseur de son droit de préférence n'exclut cependant pas le caractère fautif d'une cession. Par ailleurs le tiers acquéreur n'a pas de responsabilité engagée si le franchiseur a été mis en mesure d'exercer ce droit.

Lisez aussi sur le même thème : Cession : Franchiseurs, valorisez votre réseau de franchise !

Articles similaires

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 8 jours

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Franchise : Le Décret d'application art 64 de la loi El Khomri est paru

par Jean Samper - 14 jours

Un décret qui parait en catimini, le 6 mai, juste avant les élections. Désormais il faut appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui concernent la franchise à savoir la mise en place d'une instance de dialogue social au sein de certains rés...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - un mois

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Informations clés

  • Crée le: 18/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent