La pièce à vivre comme nouveau pari pour les franchises de meubles et de décoration

Les spécialistes sont unanimes : avec la crise et le retour au cocooning, c'est la grande tendance de « la pièce à vivre ». Celle qui rassemble la salle à manger et le séjour, réunit les membres du foyer en un seul lieu, et fait les beaux jours des enseignes de franchise de meubles et de décoration.

Le constat n'est pas nouveau mais une chose est sûre : il s'intensifie depuis maintenant deux ans et favorise l'émergence de nouvelles règles de vie, de nouveaux principes d'aménagement et de nouveaux produits adaptés.

Ainsi, cette fameuse « pièce à vivre » est un véritable « endroit à tout faire » : on y reçoit, on y mange, on y regarde la télévision, on y travaille, on s'y repose, on y installe les jeux des enfants… En bref, un lieu d'échanges chaleureux et vivant où se côtoient télévision, bureau, table basse, consoles vidéo
Si les franchises d'ameublement et de décoration veulent résister à la crise, elles devront prendre en compte cette nouvelle réalité et proposer toujours plus des articles et services en adéquation avec cette nouvelle façon de vivre. Des nouveaux commerces comme la franchise Story ou le concept Archea  sont à étudier.
Audrey Caudron

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 16 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 20 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 22 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 10/04/11 02:00

Les franchises qui recrutent