La modernisation des baux commerciaux

Remises au Ministre de la Justice, les conclusions du rapport Pelletier ne prévoient pas une remise en cause notable de ces pratiques très françaises.

En fait il semble que les usages aient pesé de tout leur poids pour maintenir les choses en l'état. On continue de prévoir des baux commerciaux de 9 ans, cessibles et renouvelables. Le rapport de 120 pages fait pourtant de nombreuses propositions. D'abord celle qui a pour but de permettre la succession de baux dérogatoires dans la limite d'une durée totale de deux ans. Il conseille par ailleurs une libre durée des baux à usage exclusif de bureaux. Il souhaite permettre aux parties de convenir de la durée du bail renouvelé. Mais il propose aussi de supprimer le caractère d'ordre public de la révision du loyer. Le motif d'évolution serait le caractère " manifestement sous évalué du loyer " et la possibilité de saisir la commission départementale de conciliation en matière de loyer serait limitée à 6 mois. Le jugement fixant le prix du bail renouvelé prendrait un caractère exécutoire par provision et l'ordonnance de référé constatant l'acquisition de la clause de résiliation de plein droit aurait autorité de la chose jugée.

Par ailleurs la clause obligeant le preneur à tenir les lieux loués sous une enseigne déterminée serait désormais interdite. Les modalités du changement d'enseigne pourrait cependant être fixée. De plus serait possible aux échéances triennales ou au renouvellement, pour le bailleur, de reprendre les logements vacants accessoires aux baux commerciaux, pour pouvoir les réaffecter à l'habitation ... On semble avoir cherché à plaire à tout le monde, finalement personne n'est vraiment satisfait de ces propositions. Reste à voir les réformes qui seront engagées.


Dominique Deslandes

Articles similaires

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 11 jours

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Franchise : Le Décret d'application art 64 de la loi El Khomri est paru

par Jean Samper - 17 jours

Un décret qui parait en catimini, le 6 mai, juste avant les élections. Désormais il faut appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui concernent la franchise à savoir la mise en place d'une instance de dialogue social au sein de certains rés...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - un mois

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Informations clés

  • Crée le: 03/06/04 02:00

Les franchises qui recrutent