La mode soumise au mouvement perpétuel

Concentrations, changements de dirigeants, présence des fonds d'investissements.... Le secteur vit des mouvements incessants et l'année 2005 n'a finalement pas été si mauvais, même si les résultats peuvent varier selon les modes de distribution et les clientèles ciblées.

D'un côté les grands distributeurs apparaissent comme perdants pour les ventes d'habillement en France sur cette dernière année. Chez les Vépécistes, certains gros catalogues veulent trouver un nouveau dynamisme, alors que d'autres prennent en compte leur stagnation, voire leur régression. Alors que les boutiques sans sortent correctement.

Il est clair que l'immobilisme n'est sans doute pas idéal dans le commerce de la mode et les professionnels en sont bien conscients. Ainsi le secteur de l'enfant a-t-il vécu de fortes concentrations. On observe aussi de grandes enseignes telles que Manoukian, qui a changé de main et a été reprise par le franco-américain Bcbg Max Azria, ce qui l'a sauvé. Les fonds d'investissement ont ciblé des enseignes comme Camaïeu et Devianne, de même le Comptoir des Cotonniers est passé sous le contrôle d'un japonais qui souhaite pousser l'internationalisation.


Le secteur de la mode pour junior se renforce. On assiste au lancement de concepts spécialisés, à l'arrivée d'enseignes étrangères et par ailleurs Celio a repris Jennyfer. Jules a décidé de lancer Bizzbee et Vert Baudet met au point un catalogue junior.

Mais si un segment de ce marché s'en sort vraiment bien en 2005 c'est celui des accessoires, on pense à des enseignes comme Claire's, Monet, l'allemand Bijou Brigitte ou Accessorize...

Dominique Deslandes

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - 5 jours

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Situation d'une société en formation

par Deslandes Dominique - 6 jours

La période de formation d'une société est celle comprise entre le moment où les associés décident de la constituer et l'immatriculation de celle-ci au registre du commerce et des sociétés. Pour l'administration fiscale, le point de départ de ce...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - 8 jours

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Informations clés

  • Crée le: 03/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent