La marinière Saint James de nouveau sur le pont

L'entreprise française Saint James trouve ses racines près du Mont Saint Michel. Elle fabrique et distribue des vêtements qui ont comme chef de file le chandail marin rayé. Elle a enrichi sa collection en créant une gamme de vêtements autours du thème de la mer dont elle a fait son base line « née de la mer ».
Saint James a connu le creux de la vague dans les années 90 et a été racheté par une partie de ses salariés pour sauver l'entreprise. Grâce à des efforts financiers importants, l'entreprise a pu continuer son activité et depuis un an connaît un essor particulier. Il faut dire que la marinière rayée et le style marin revisité ont été remis au goût du jour et sont dans toutes les collections.
Pour répondre à cette nouvelle demande, une nouvelle organisation a été mise en place dans l'entreprise, et tout particulièrement le bureau de style qui ne travaille plus en secteur femme, homme, enfant mais en ligne de produits : une intemporelle pour homme et femme avec ses pulls marins, ses cabans, une ligne plus sportswear, une troisième qui s'adresse aux jeunes femmes et hommes de 20 à 40 ans plus urbaine. Les enfants ne sont pas oubliés avec deux collections : une layette 0-4 ans et une enfant 4-12 ans. Dans les prévisions pour les prochaines collections, bagages en toile imperméable et linge de lit.
Ainsi, l'enseigne Saint James tout en gardant son ancrage style marin élargit son offre pour toucher une clientèle qui cherche une mode déclinée du fameux pull rayé. Ce sont ainsi 250 références qui sortent maintenant chaque saison.
En parallèle à cette nouvelle gamme plus large et plus moderne, Saint James a relooké le concept de ses magasins. La mer est présente mais moins envahissante : mur blanc, hublots en inox et sol façon ponton. Le réseau de magasins se compose de 13 boutiques en succursale et de 30 partenaires à l'enseigne Saint James. La marque bien implantée dans le quart nord ouest de la France cherche à investir d'autres régions côtières ou montagnardes (sud est et Alpes).

Articles similaires

Des franchises de plus en plus connectées

par Audrey Caudron - 6 jours

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique. ...

L’urbanisme commercial réinvente le commerce en ville

par Martine Malaterre - un mois

Les habitudes de consommation ont changé, les zones commerciales périphériques se sont développées pour proposer des surfaces de vente plus g...

Les modèles de commerce en réseau autres que la franchise

par Martine Malaterre - 2 mois

Qui dit commerce en réseau ne dit pas forcément franchise. Sous ce terme trop générique, on a tendance à englober tous les réseaux d’indépend...

Informations clés

  • Crée le: 06/11/10 01:00

Les franchises qui recrutent