La maison-ruche à la française

La maison abandonne petit à petit son statut de valeur refuge pour s'ouvrir davantage.

En quatre ans, l'Observateur Cetelem constate que l'opinion des français quant à l'importance qu'ils accordent à leur habitation n'a pas changé : la maison est la seconde préoccupation après la famille. Mais elle évolue. Elle devient le centre d'activités multiples, de la vie de famille aux loisirs en passant par le travail. Après les années cocooning, on arrive à la maison-ruche ou hiving.

Cette nouvelle tendance fait basculer la maison vers un univers élargi aux amis. Elle devient plus accueillante, propice aux rencontres d'où la recherche d'espaces de vie commun. Selon l'étude 43 % qualifient encore leur maison de nid douillet et 10 % de cocon, fermé,  des chiffres en baisse, 12 % disent qu'elle est un simple toit et 35 % une ruche accueillante avec du mouvement, des visites, du va et vient, deux chiffres en augmentation. Les français partisans de la maison ruche aiment la montrer, prennent plaisir à recevoir et acceptent volontiers les visites surprises.

L'aménagement du domicile apparaît comme une source de plaisir. Bricolage et décoration deviennent un loisirs. les passionnés sont aussi plus âgés que la moyenne, fréquentent davantage les magasins de bricolage qui leur donnent beaucoup de satisfactions. Les grandes surfaces de bricolage devancent les enseignes spécialisées en terme de fréquentation, avec un indice de 84 %. Les enseignes du hard discount de bricolage et du jeune habitat se situent assez rapidement derrière en deuxième et troisième position.

Dominique Deslandes

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 12 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 17 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 19 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 29/05/07 02:00

Les franchises qui recrutent