La lingerie de mains en mains

Ces deux dernières années on a pu assister à des cessions successives qui ont modifié le secteur de la lingerie.

Le suisse Calida a commencé en 2005 et s'est porté acquéreur d'Aubade. Puis Princesse Tam Tam, autre réussite française, a été achetée par le japonais Fast Retailing. En 2006 deux importants groupes américains se sont délestés de leur filière lingerie : Sara Lee et VF Corp. Ont ainsi été cédés à Sun Capital Partners: Dim, Playtex, Wonderbra, Abanderado, Nur Die et Unno. Quant à Vassarette, Variance, Bestform, Belcor, Boléro, Gemma et Lou, ils ont tous été vendus au groupe américain Fruit of the Loom.

La société familiale Barbara quant à elle en difficulté depuis quelques années, elle a fait entrer le fonds d'investissement Natexis Private Enquity à 70 % dans son capital. Enfin le groupe français Chantelle a racheté la chaîne multimarque Orcanta au groupe PPR l'été dernier.

Dominique Deslandes

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 2 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 6 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 7 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 09/06/07 02:00

Les franchises qui recrutent