La lingerie de mains en mains

Ces deux dernières années on a pu assister à des cessions successives qui ont modifié le secteur de la lingerie.

Le suisse Calida a commencé en 2005 et s'est porté acquéreur d'Aubade. Puis Princesse Tam Tam, autre réussite française, a été achetée par le japonais Fast Retailing. En 2006 deux importants groupes américains se sont délestés de leur filière lingerie : Sara Lee et VF Corp. Ont ainsi été cédés à Sun Capital Partners: Dim, Playtex, Wonderbra, Abanderado, Nur Die et Unno. Quant à Vassarette, Variance, Bestform, Belcor, Boléro, Gemma et Lou, ils ont tous été vendus au groupe américain Fruit of the Loom.

La société familiale Barbara quant à elle en difficulté depuis quelques années, elle a fait entrer le fonds d'investissement Natexis Private Enquity à 70 % dans son capital. Enfin le groupe français Chantelle a racheté la chaîne multimarque Orcanta au groupe PPR l'été dernier.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les apports en société

par Dominique Deslandes - 1 jour

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 10 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 11 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 09/06/07 02:00

Les franchises qui recrutent