La lingerie de mains en mains

Ces deux dernières années on a pu assister à des cessions successives qui ont modifié le secteur de la lingerie.

Le suisse Calida a commencé en 2005 et s'est porté acquéreur d'Aubade. Puis Princesse Tam Tam, autre réussite française, a été achetée par le japonais Fast Retailing. En 2006 deux importants groupes américains se sont délestés de leur filière lingerie : Sara Lee et VF Corp. Ont ainsi été cédés à Sun Capital Partners: Dim, Playtex, Wonderbra, Abanderado, Nur Die et Unno. Quant à Vassarette, Variance, Bestform, Belcor, Boléro, Gemma et Lou, ils ont tous été vendus au groupe américain Fruit of the Loom.

La société familiale Barbara quant à elle en difficulté depuis quelques années, elle a fait entrer le fonds d'investissement Natexis Private Enquity à 70 % dans son capital. Enfin le groupe français Chantelle a racheté la chaîne multimarque Orcanta au groupe PPR l'été dernier.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 5 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 25 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 09/06/07 02:00

Les franchises qui recrutent