La librairie peine, la papeterie progresse et la presse explose

Sur le créneau franchisé de la culture, du sport et des loisirs, les franchises dédiées à la librairie, la papeterie et la presse connaissaient de 2002 à 2006 des résultats bien différents. Si le feu est vert pour la vente de presse, la papeterie et les fournitures, le constat est plus pessimiste pour les librairies et les carteries. Des disparités intéressantes à analyser pour tout candidat à l'aventure de la franchise.

Côté + : presse, papeterie et fournitures

Sur ce secteur particulier, ce serait ainsi les réseaux de vente de presse qui s'en sortent le mieux. Côté papeterie et fourniture de bureau, les résultats sont aussi encourageants, bien que les créations d'unités soient peu nombreuses à cause des investissements importants à réaliser.

Côté - : librairies et carteries

En revanche, les temps sont durs pour les librairies qui vendent des livres neufs à prix réduits, comme la franchise Maxi-Livres et le jeune Bookan, qui doivent désormais faire face au géant Kili. La spécialisation en franchise de carterie est sans doute plus difficile encore à tenir. D'ailleurs le secteur a presque renoncé à recruter de nouveaux partenaires.

Le cas particulier de Maxi-Livres

Mise à jour du 5/01/2007 - Et quelques mois plus tard, ce constat est renforcé par la liquidation le 26 décembre 2006 de l'enseigne Maxi-Livres qui regroupait 135 librairies en France et 9 en Belgique. Maxi-Livres affichait pour l'exercice 2005 une perte de 17 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 38,5 millions d'euros. Les fonds de commerce de l'enseigne de librairie ont été rachetés par Avenir Telecom, ABC Games, Body Shop, Games Cuir et Bibliopolis. Les stocks et les activités d'édition ont quant à eux été achetés par la société d'un ancien cadre de l'enseigne.
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 12 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 16 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 18 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 14/06/07 02:00

Les franchises qui recrutent