La franchise, une solution pour se reconvertir

Selon la 12ème édition de l'enquête sur l’évolution du paysage de la franchise en France, réalisée par La Banque Populaire en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise, 75 % des franchisés (82% chez les 35-49 ans), étaient salariés avant de lancer leur projet. 30% d'entre eux ont opté pour ce modèle de création d’entreprise pour bénéficier de la notoriété et la réputation de l'enseigne, 21% pour l'accompagnement du franchiseur, 16 % parce que c'est une solution clé en main et 15 % pour le concept. 

Les avantages de la franchise

La franchise présente plusieurs avantages particulièrement pour un jeune franchisé. C'est une relation gagnant-gagnant entre deux partenaires indépendants. Le franchisé va bénéficier d'un concept testé et éprouvé, du savoir-faire du franchiseur et de son accompagnement à travers la formation (81% des franchisés déclarent que leur formation initiale les a bien préparés à leur activité), l'animation (75% des franchisés déclarent que les animateurs répondent à leurs attentes, 89% des franchisés ont reçu la visite d’un animateur, soit à l’ouverture,
soit dans le cadre de visites régulières) et l'assistance. Cette assistance fait partie intégrante de la franchise. Il y a également la solidité du réseau et sa capacité à mieux résister aux vicissitudes de la conjoncture que des commerçants isolés (37 % des franchisés interrogés ont augmenté leur chiffre d’affaires en 2014). 

L’accès au financement en franchise

Le montant de l'investissement pour ouvrir une franchise varie selon la notoriété de l'enseigne et les services dont elle fait bénéficier ses franchisés, de l'emplacement, des aménagements, des équipements, des redevances, du droit d'entrée... Pour financer leur projet, les futurs franchisés ont recours à des financements propres, à des emprunts et à d'autres formes de financement. L’emprunt bancaire est sollicité pour la moitié du montant global des investissements, le reste étant financé par le crédit-bail et d’autres sources de financement. Les banques se montrent sélectives dans le financement de la création d’entreprise et passent au crible le potentiel économique du projet, sa rentabilité, la personnalité de l’entrepreneur. Toutefois, 70 % des franchisés déclarent qu’être franchisé a joué en leur faveur dans l’octroi de leur crédit. 

AC Franchise a déjà écrit sur ce sujet. Cet article est la synthèse de ce que l'Express a écrit sur cette étude.

Articles similaires

Carrière : Êtes-vous fait pour la franchise ?

par Jean Samper - 2 jours

Ils seraient plus de 6 millions à rêver de créer leur entreprise en France. Pourtant, peu osent franchir le pas. Souvent par peur du risque. Or, la franchise peut être un bon moyen de se rassurer. « J'avais envie de créer mon entreprise, mais sans...

Ce qu'il faut savoir sur le métier de courtier que ce soit en franchise ou non

par MA - 5 jours

Le courtier joue le rôle d'intermédiaire entre deux parties. On le retrouve dans différents secteurs tel que l'assurance, les travaux, l'immobilier... Le métier de courtier en travaux a été largement mis en évidence par le pionnier, la franchise I...

Le sens des affaires, un atout pour se lancer en Franchise aussi

par MA - 7 jours

Pour réussir en entreprenariat et notamment en franchise, on parle souvent du sens des affaires: ce cocktail d'aptitudes acquises et de capacités innées qui nous pousse vers l'avant et nous permet de réussir. Mais que signifie vraiment d'avoir le ...

Informations clés

  • Crée le: 21/12/15 07:14

Les franchises qui recrutent