La franchise : un système qui convient bien aux entreprises de cosmétique

Le secteur de la coiffure et de l’esthétique connaît un développement important et quasi-exclusivement sous la forme de réseaux, que ce soit en affiliations, en franchises ou en coopératives. La raison ? Pour le franchiseur, c’est l’occasion d’étendre son concept via des investissements réduits et pour le franchisé de bénéficier de la force d’un réseau, dans sa notoriété et son accompagnement.

Un secteur en pleine croissance

Entre 2012 et 2013, le nombre de points de vente en franchise ou partenariats dans le secteur de la coiffure et de l’esthétique est passé de 6441 à 6518. La célèbre marque de produits de beauté Yves Rocher* affirme même recevoir près de 4 000 candidatures par an ! Un chiffre révélateur de la croissance importante de ce système de réseaux dans ce secteur. La coiffure et l’esthétique (qui comprend les salons de coiffure, les soins du corps, les parfumeries mais aussi les clubs de sport) ont particulièrement le vent en poupe et attirent de nombreux candidats qui préfèrent rejoindre des réseaux bien établis qui limiteront le risque encouru et faciliteront le développement commercial. Côté réseau, l’avantage est bien entendu de se développer à moindre coût.

Les critères de sélection

Avant de pouvoir construire son projet et par la suite inaugurer son point de vente, le candidat à la franchise devra passer par les phases de sélection. A ce niveau, si bien entendu la connaissance de l’univers de la beauté et de l’esthétique représente un atout appréciable, beaucoup de franchiseurs  prennent en compte d’autres critères aussi importants, voire plus, à leur yeux. Parmi eux on retrouve le sens commercial, l’âme entrepreneuriale, la notion du service et du client. Des qualités plus difficiles à acquérir que les compétences dans l’univers de la beauté et de l’esthétique.

Un apport financier variable selon les acteurs

Autre aspect important à prendre en compte : l’investissement financier, qui varie fortement entre les enseignes et les types de contrats proposés. L’apport financier demandé pour s’associer à un réseau sert surtout pour les locaux (travaux, droit au bail ou acquisition) et pour les stocks. S’il est relativement modeste dans le réseau Yves Rocher, entre 10 000 et 15 000 euros, cet apport financier peut être beaucoup plus conséquent notamment pour les enseignes de parfumerie (entre 80 000 et 100 000 euros chez Passion Beauté).

Un accompagnement d’envergure

Une fois la sélection passée et les aspects financiers validés, le futur franchisé bénéficie d’un accompagnement important de la part du réseau auquel il est affilié. Chaque enseigne propose une formation plus ou moins longue et plus moins approfondie mais toute abordent les notions entre autres de management, de marketing, de gestion. Chez Yves Rocher, par exemple, cette formation dure environ cinq semaines. Ensuite, dans certains cas, les futurs entrepreneurs effectuent des immersions dans des structures déjà en place et sont accompagnés par des parrainages d’autres franchisés déjà établis. Des parrainages qui peuvent se poursuivre par la suite et qui seront complétés par des formations continues et des systèmes d’informations (hotline, portail intranet, newsletter, etc.). 

Vu dans Cosmétique Magazine du 1er mars 2014.

* La franchise Yves Rocher, créée en 1959, se spécialise dans la vente de produits de beauté naturels (créateur de la Cosmétique Vegétale) et propose également des soins esthétiques en institut. L'enseigne compte 630 magasins en France (dont 200 en franchise) et souhaite poursuivre son développement sur le territoire en contrat de franchise ou de location gérance. La marque Yves Rocher connaît plus de 20 ans de croissance de chiffres d'affaires. la franchise Yves Rocher a été élue « Marque préférée des Français » en 2013 (selon la 10e enquête annuelle de la franchise Banque Populaire en partenariat avec la Fédération française de la franchise et la participation de l’institut CSA et de L’Express) et vient ainsi d’avoir encore une jolie preuve de toute la puissance de la marque et de la fidélité de sa clientèle.

Avec plus d’une dizaine de franchises à créer ou à reprendre en 2014, le réseau de franchise Yves Rocher offre toujours de belles perspectives pour des candidats. N’hésitez par à consulter la fiche de présentation de cette franchise et à demander de la documentation.



Informations clés

  • Crée le: 15/04/14 05:04

Les franchises qui recrutent