La Franchise produit un bilan prometteur

Pour la troisième année consécutive, la croissance annuelle du nombre de réseaux atteint ou dépasse les 10 %. La croissance des points de vente est quant à elle moins soutenue mais reste cependant nettement supérieure au taux de croissance annuel de l'économie française.
Après des augmentations en nombre de 2000 à 2003 de l'ordre de 30 %, on atteint désormais des taux de plus de 40 % pour aller jusqu'à 45 % en 2006. En nombre de réseaux, le secteur de l'équipement de la personne (prêt-à-porter femme, homme, mixte, enfant, chaussure, accessoire, lunetterie, lingerie et maroquinerie) reste le plus important. Loin derrière, les commerces divers (fleuriste, parfumerie, commerce de loisirs, achat-vente, équipement du bureau...) et tous les services ne relevant pas de l'esthétique.
Les proportions sont plus équilibrées en ce qui concerne la répartition des franchisés : l'alimentaire et ses nombreuses supérettes passent devant l'équipement de la personne, les commerces divers. La coiffure et l'esthétique passent la barre des 10 %. Cette photographie cache des évolutions profondes, ainsi l'équipement de la personne a réduit sa part d'environ 8 % passant d'une part de 30 % en 2001 à 22 % en 2007, alors que la part de franchisés pour ce secteur reste constante, autour de 15 %. Cette stabilité concerne à peu près tous les secteurs, sauf l'immobilier qui a vu le nombre augmenter en passant de 5 % à près de 10 %. L'explosion annoncée et tant attendue des services aux personnes est cette année manifeste. Par le nombre de réseaux et d'agences ou points de vente franchisés, les services aux personnes, hors esthétique et coiffure, voient leur proportion doubler en quatre ans. S'il demeure le secteur le plus important en nombre de réseaux, l'équipement de la personne voit son poids baisser un peu plus tous les ans. Cette érosion est moins sensible pour les secteurs de l'équipement de la maison, de l'alimentaire, qui remonte en nombre de réseaux, la coiffure et l'esthétique.
Côté réseaux, les services aux entreprises restent stables en proportion côté franchisés. Les réseaux français sont près d'un quart à exporter : en 2007, 279 réseaux ont au moins une implantation en franchise à l'étranger (pour un total approchant les 10 000 points de vente). Cette performance est en net progrès par rapport à 2006. L'année passée, seuls 217 réseaux étaient présents en franchise à l'étranger, pour un total de 8 500 magasins environ. Parmi les secteurs forts à l'export : l'équipement de la personne, l'équipement de la maison, l'hôtellerie, le nettoyage. Les services aux personnes et aux entreprises, réseaux jeunes et souvent idiomatiques, sont encore peu représentés. La proportion d'enseignes étrangères qui s'acclimatent en France reste assez stable : 128 réseaux (soit 12,3 %) en 2006 et 132 réseaux (soit 11,5 %) en 2007. Au dessus de la moyenne, l'équipement de la personne, les services auto, la formation, la restauration rapide, cependant moins internationale qu'on peut souvent le penser...
Dominique Deslandes

Articles similaires

Le franchiseur doit vous donner toutes les informations utiles

par dd/js - 4 jours

Avant tout vous devez choisir un réseau qui vous plait. Puis le franchiseur, qui vous reconnaît comme candidat potentiel, peut vous apporter son aide pour l'étude de marché mais il n'y est pas obligé même si d'autres obligations pèsent sur lui. ...

Top 10 des franchises les plus consultées en 2016 sur AC Franchise

par JC - 5 jours

2016 fut l’occasion pour plusieurs franchises de réaliser ou même de dépasser leurs objectifs. Des enseignes de restauration, de prêt à porte...

Les moments forts des franchises du secteur Automobile en 2016

par HK - 8 jours

Point S, Point S City, Norauto, Ewigo, Midas et Roady, ces franchises opérant sur le marché de l’automobile ont passé une belle année 2016. Retour sur les moments forts vécus par ces réseaux solides qui poursuivent leur développement en 2017.

Informations clés

  • Crée le: 06/03/08 01:00

Les franchises qui recrutent