La franchise Maxi Livres dans les grandes manœuvres de la distribution du livre

La stagnation du marché n'a pas réduit les ardeurs des distributeurs, la compétition s'accélère.

A chaque réseau ses arguments. L'essor des enseignes spécialisées s'est accéléré. Avec les libraires de premier niveau, elles assurent 56,2 % des ventes de livres en valeur et 50 % des volumes. De plus la concentration des acteurs a continué, une tendance qui devrait se poursuivre, tissant la toile d'une concurrence de plus en plus acharnée.

La Fnac estime que ses ventes de livres ont augmenté de 3 % en 2005 et prévoit d'ouvrir trois nouveaux magasins en France : à Valenciennes, Bordeaux et Marseille. Son Pdg compte même aller se battre sur d'autres territoires, en périphérie des grandes villes. Leclerc attend de voir, depuis la création de son concept d'Espace Culture le nombre de points de vente a été multiplié par cinq pour atteindre 101 unités. 26 ouvertures sont prévues pour 2006. L'enseigne se vante de donner accès aux produits culturels à des populations qui pourraient en être privées.

Dans un autre style, Cultura, créée en 1998, compte aujourd'hui 28 magasins de 2000 m2 en moyenne. Elle pratique la culture créative et a lancé un site internet marchand en septembre dernier. Le déploiement devrait se poursuivre au rythme de 6 à 8 magasin par an pour atteindre 50 unités d'ici trois ans. On doit également citer Virgin Megastore qui affiche sa volonté de sortir de la crise du disque en faisant du livre son premier vecteur de chiffre d'affaires.

Maxi-Livres, qui vend des livres neufs à prix réduits, poursuit également son développement en franchise, depuis l'été 2005 elle propose une sélection de nouveautés, révise sa carte de fidélité et s'est installée pour la première année au Salon du Livre.  Cela suffira t'il ?

Enfin France Loisirs a servi d'intermédiaire au groupe allemand Bertelsmann pour s'offrir 32 librairies Privat ainsi que la chaîne régionale indépendante Alsatia qui compte 23 points de vente. France Loisirs souhaite devenir le premier distributeur de livres en France d'ici 2010.

Vu dans LSA du 9 mars 2006 N° 1943

 

Articles similaires

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 22 heures

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 3 mois

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Informations clés

  • Crée le: 15/04/06 02:00

Les franchises qui recrutent