La Franchise : les nouveaux commerçants

La formule séduit de plus en plus d'enseignes et couvre des secteurs toujours plus nombreux. Une formule qui marche, parmi les gagnants : l'équipement de la personne et de la maison.

Nous vivons une période où les modes de distribution se diversifient énormément : commerce électronique, vente à distance, vente à domicile... Pourtant le magasin reste une référence pour le consommateur. Lieu de contact, de vérification du produit, lieu de promenade ou de fête aussi. Dans ce contexte la franchise se distingue car elle propose la formule la plus soignée pour la qualité de l'accueil du client. 

Un accord de franchise est d'abord un contrat de distribution qui associe une entreprise, propriétaire d'une marque ou d'une enseigne, et un indépendant, le franchisé. En France elle est organisée grâce à la Fédération Française de la Franchise, fondée dès 1971. Deux textes importants ont été créés pour réglementer la profession : un code de déontologie et un contrat type. Depuis lors les lois françaises ont assuré la validité des franchises et mis au point une meilleure protection des franchisés, tout en garantissant le respect de la concurrence. La formule est arrivée à maturité.

Après avoir connu une période de ralentissement, le nombre de réseaux qui choisissent cette méthode est en augmentation régulière depuis 1995. Elle permet de diminuer l'angoisse du créateur d'entreprise car il est accompagné et suivi dans sa démarche. Elle assure l'information, la communication et surtout la formation de ses adhérents. Cette formule permet ainsi le renouvellement du commerce à la française et représente un chiffre d'affaires de plus de 34 Milliards d'euros. La résistance est forte alors que le contexte économique est difficile. On compte aujourd'hui 765 réseaux de franchise sur le territoire français qui sont encore créateurs d'emplois. Au niveau international la franchise française se place au premier rang européen et au quatrième rang mondial. 22,5 % de nos réseaux sont implantés à l'étranger. Dernièrement ce sont les commerces divers, comprenant les fleurs, le jouet et la décoration qui se sont bien portés, mais aussi l'immobilier, la restauration et tous les services de proximité qui se développent bien. Les enseignes les plus répandues viennent encore du circuit de la distribution et on distingue particulièrement les enseignes du secteur de l'équipement de la personne qui représente 26,8 %.

En fait en France les franchises de services sont encore relativement peu développées sauf par exemple du côté de la coiffure, des services automobiles. La franchise permet en fait la création de nouveaux services, ainsi en est-il pour les fleurs ou l'immobilier, mais cela pourrait encore bien se développer par exemple pour les services aux personnes âgées qui sont encore peu nombreux. Ici il reste encore à faire évoluer les mentalités des consommateurs, qui font davantage appel au secteur associatif par exemple. Il reste également des niches à développer du côté des services aux entreprises et sur des créneaux hyper spécialisés tels que la location d'échelles ou le nettoyage de camions...

Vu dans L'Express-février mars 2004

Articles similaires

Master-franchise : le modèle marocain ?

par Hajer Kacem - 2 jours

Soutenu par les pouvoirs publics marocains et boosté par les nouvelles habitudes de consommation au royaume, le secteur de la franchise conna...

L'importance de la formation pour un franchisé

par Dominique Deslandes - 16 jours

La relation d'un franchiseur et d'un franchisé s'appuie notamment sur la formation, elle doit commencer entre la signature du contrat de fran...

Etre plurifranchisé ou multifranchisé

par dd - 18 jours

Ouvrir plusieurs points de vente en franchise pour accroître ses bénéfices, cela paraît simple. Certaines conditions sont cependant à respect...

Informations clés

  • Crée le: 12/04/04 02:00

Les franchises qui recrutent