La Franchise, alliée des indépendants contre les groupes les plus puissants

466 000 emplois et 58 milliards d'euros. A fin 2002, le commerce indépendant organisé regroupe environ un peu moins de 50 000 points de vente dont 30 000 affiliés à l'un des 653 réseaux de franchise ou concession recensés par la fff qui a pris le relais du CECOD pour réaliser l'annuaire officiel de la Franchise et 15 000 affiliés aux 71 réseaux membres de la fédération des coopératives de commerçants.

Depuis 1995, le nombre de réseaux recensés par le CECOD est passé de 400 à plus de 650. Mais attention car les chiffres français de la franchise sont comptabilisés de manière plus stricte que dans d'autres pays.

Ainsi, à partir de 1994, beaucoup de non spécialistes parlèrent de la diminution du nombre de réseaux constaté par le CECOD en France en 1993 mais cela était une erreur d'interprétation puisque simplement du au changement de la façon de comptabiliser les réseaux par le Cecod. Avant cette date, le Cecod comptait comme réseau de franchise un réseau qui voulait recruter des franchisés. A partir de cette date, il fallait avoir déjà des franchisés pour être comptabilisé comme franchiseur. Belle différence passée inaperçue, le mode de calcul n'ayant pas fait l'objet de publication par le Cecod ce qui a entraîné des commentaires complètement faux dans la presse française.

De plus, ne sont pas comptés comme franchise en France des réseaux ou des types d'accord qui sont comptés comme Franchise ailleurs. Ainsi, nombreux sont les réseaux non comptabilisés en Franchise parce qu'ils ne sont pas membres de la fff, qu'ils donnent un autre nom que la franchise à leur contrat et ne répondent pas aux enquêtes. Pourquoi font-ils cela ? Parce qu'ils avaient essayé, à tort, de ne pas dépendre de la loi Doubin. C'est pourquoi, les statistiques françaises ne sont pas à comparer directement avec celles des USA ou de l'Italie par exemple. Nombreux sont les réseaux américains comptés comme Franchise aux USA alors qu'ils sont comptés en concession en France.

Retenons que le commerce indépendant organisé fait déjà plus de 25 % du total du chiffre d'affaires du commerce en France. Parmi les différentes formes de commerce associé, la franchise est très nettement en tête pour le nombre d'unités et garde une longueur d'avance pour le chiffre d'affaires global devant les coopératives et les groupements de toute nature. Ne pas oublier non plus le mouvement des supermarchés Leclerc qui occupe une énorme place à part avec environ 22 % du commerce associé grâce à de très gros chiffres d'affaires par unité.

Aujourd'hui, face aux succursalistes de toutes sortes et aux supermarchés, la franchise n'est plus l'ogre qui va dévorer l'indépendant comme on le croyait en 1980 mais le moyen d'aider l'indépendant et le créateur d'entreprise à ne pas capituler devant les puissants groupes succursalistes dont beaucoup appartiennent à de puissants groupes financiers.

Jean Samper

Articles similaires

Master-franchise : le modèle marocain ?

par Hajer Kacem - 5 heures

Soutenu par les pouvoirs publics marocains et boosté par les nouvelles habitudes de consommation au royaume, le secteur de la franchise conna...

L'importance de la formation pour un franchisé

par Dominique Deslandes - 14 jours

La relation d'un franchiseur et d'un franchisé s'appuie notamment sur la formation, elle doit commencer entre la signature du contrat de fran...

Etre plurifranchisé ou multifranchisé

par dd - 16 jours

Ouvrir plusieurs points de vente en franchise pour accroître ses bénéfices, cela paraît simple. Certaines conditions sont cependant à respect...

Informations clés

  • Crée le: 11/10/03 02:00

Les franchises qui recrutent