La fiscalité des comptes courants d'associés


Les intérêts versés aux associés sont en principe déductibles des bénéfices de l'entreprise.



Règlementation


Cette déduction est cependant limitée en fonction d'un taux d'intérêt maximal fixé par l'administration selon la date de clôture de l'exercice. Pour le premier trimestre 2007, ces intérêts sont déductibles dans les limites suivantes : pour l'exercice clos le 31 décembre 2006 4,48 %, pour celui clos le 31 janvier 2007 4,54 % et pour l'exercice clos le 28 février 2007 4,60 %.

Deux autres conditions doivent être remplies pour déduire les intérêts des comptes courants d'associés, le capital de la société versant ces intérêts doit être intégralement libéré. De plus les sociétés soumises à l'impôt sur les sociétés ne peuvent déduire les intérêts des comptes courants des associés dirigeants ou majoritaires que sur une fraction calculée sur une somme représentant au plus 1,5 fois le montant du capital social.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 23 jours

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Principes du contrat et de l'information précontractuelle en France & nouvelles dispositions du Code civil

par Jean Samper - 23 jours

Me Hubert Bensoussan Le 13/9, Me Hubert Bensoussan intervient en conférence sur les principes de base d’un cont...

La Loi Doubin et le DIP pour bien choisir sa franchise

par Dorsaf Maamer - un mois

En franchise, comme dans n'importe quel autre commerce en réseau ou accord entre deux entités indépendantes, bien s'informer sur son partenai...

Informations clés

  • Crée le: 24/05/07 02:00

Les franchises qui recrutent