La fiscalité de l'indemnité de pas-de-porte

Le régime fiscal de cette somme dépend de sa nature : si l'on considère qu'il s'agit d'un loyer supplémentaire ou du prix de vente d'un élément de l'actif commercial du bailleur, ou encore si on le prend comme la contrepartie de la dépréciation d'un élément d'actif.




Le pas-de-porte est assimilé à un supplément de loyer lorsque son montant augmenté du loyer stipulé dans le bail n'excède pas la valeur locative réelle de l'immeuble. Il s'agit alors pour le locataire d'une charge déductible, cette déduction doit être étalée sur une période au moins égale à la durée du bail.






Dominique Deslandes





Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - un mois

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - un mois

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 2 mois

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 16/02/07 01:00

Les franchises qui recrutent