La distribution et la franchise aux Antilles

Du fait de la situation géographique, la distribution nécessite de nombreux intermédiaires et semble trop concentrée. Certaines enseignes contribuent pourtant à rétablir un équilibre concurrentiel.
Le développement de la grande distribution semble s'être opéré sans contrôle des positions dominantes. On imagine donc les ententes familiales, notamment des familles les plus riches c'est-à-dire les békés.
Quelques groupes sont aux mains de franchisés : le groupe Hayot possède à la fois 3 Carrefour, 1 Décathlon, 5 Mr Bricolage... Le groupe Cora détient 3 Cora, 15 Match et 56 Ecomax. Le groupe Ho Hyo Hen possède 2 Géant, un Super U, etc.
Néanmoins certains font de la résistance, ainsi un distributeur, le groupe Parfait (Hyper U), a attaqué en justice le groupe Hayot pour une question de CDEC (Commission Départementale des Etablissements Commerciaux).
Par ailleurs les enseignes n'ont pas la solidité financière qu'on peut leur prêter parfois. On dit que Cora-Provera souhaite se retirer car sa masse salariale serait trop importante... Du côté d'Intermarché d'ailleurs on précise que les Mousquetaires ne se sont pas engagés aux Antilles car selon eux ce sont des Master-franchisés qui peuvent changer très vite d'enseigne et ne peuvent pas appliquer les stratégies de prix telles qu'on peut les définir en Métropole. En effet si les prix sont élevés c'est d'abord parce que les taxes locales sont entre 40 à 70 % plus chères que dans l'Hexagone...
Avec la nécessité en plus de faire appel à de nombreux intermédiaires, les ratios de marges de la distribution sont de l'ordre de 23 % dont 11 % pour les salaires,  reste un taux de marge avant impôt de 2,7 % moins élevé qu'en Métropole.
Vu dans LSA N° 2079

Articles similaires

Les apports en société

par Dominique Deslandes - 13 heures

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 10 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 10 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 23/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent