La dépendance augmente, les franchises de services à la personne en bénéficieront

La Sécurité Sociale française couvre quatre risques depuis sa création en 1945 : la maladie, les accidents du travail, les maladies professionnelles et la vieillesse. La perte d'autonomie serait à l'étude. L'UNAPL a présenté ses pistes de réflexion quant au financement de ce cinquième risque. La question de la dépendance touche en effet aujourd'hui de nombreuses familles.
Or d'ici 2015 le nombre de personnes âgées de plus de 85 ans passera de 1,3 millions à 2 millions, il faut donc s'attendre à une croissance d'environ 1,5 % par an du nombre de personnes dépendantes d'ici à 2040.
La création du cinquième risque aurait pour objectif de prendre en charge la perte d'autonomie, de permettre en particulier le maintien au domicile ou l'admission dans des établissements spécialisés.
Les franchises de services à la personne vont probabllement en profiter.
Dominique Deslandes

Articles similaires

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 1 jour

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 3 mois

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Informations clés

  • Crée le: 10/10/08 02:00

Les franchises qui recrutent