La cuisine doit rattraper un certain retard

Même si la prorogation du taux réduit de TVA jusqu'en 2010 donne du souffle au secteur, selon les professionnels il y a encore un manque de reconnaissance du métier et il est urgent d'ouvrir de nouveaux magasins.

Le maintien du taux de TVA inférieur de 14 points a rassuré les concepteurs-vendeurs de cuisines mais il leur permet surtout d'être plus performants. Pour le consommateur c'est la possibilité de maintenir une certaine qualité ou d'obtenir plus d'éléments meubles.

Le métier est plus proche d'une prestation de services que de la vente de meubles. Avec le développement des enseignes qui vendent principalement du meuble et se désintéressent de l'aménagement de la cuisine on assiste à une dévalorisation préjudiciable à la profession.

Les cuisines en Kit représentent 70 % du marché. Les concepteurs-installateurs se partagent les 30 % restants ce qui équivaut à 200 000 cuisines. Pourtant un fort potentiel existe en France puisque moins d'un ménage sur deux est équipé d'une cuisine intégrée, le taux le plus bas d'Europe. I

l faudrait une présence plus importante sur le marché : ouvrir des magasins, les développer. De plus la tendance actuelle est au do it yourself, chacun veut faire par lui-même, essentiellement pour des raisons budgétaires.

Un bon cuisiniste a une obligation de résultat, le contrat doit contenir des conditions d'agrément qui sont autant de sécurités pour le consommateur.

La clientèle à attirer est celle des baby-boomers, âgés de plus de 55 ans. Avec le vieillissement de la population en effet, ils constituent une catégorie importante de la population et la plupart bénéficieront de retraites confortables.

Dominique Deslandes

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 18 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 22 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 24 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 20/02/07 01:00

Les franchises qui recrutent