La concrétisation du projet passe par le choix de l'expert comptable

Quel que soit le métier choisi, il faut savoir se motiver en permanence, se projeter en avant, développer quotidiennement son activité et s'assurer de la rentabilité de son entreprise. Le développement de l'entreprise requiert un effort constant qui ne s'arrête pas à l'idée de départ, ni après la première réussite. C'est un défi continu à la fois aventureux et raisonné. Pour réaliser un bon chiffre d'affaires, l'entrepreneur doit se mobiliser, s'activer sur plus d'un front : managérial, financier, juridique...  Il faut dire qu'entre faire un prévisionnel ou même un devis et réaliser un chiffre d'affaires, il y a tout un chemin à parcourir !

La concrétisation du projet

La concrétisation du projet passe par plusieurs étapes, mais il faut commencer par étudier le marché. Vous le savez mais le ferez-vous sérieusement ? Cela permet au futur entrepreneur de bien se situer, de mettre en évidence la plus-value de son offre et d'intervenir en tant que professionnel du secteur. Il lui faut ensuite, établir un prévisionnel d'activité pour déterminer la validité de son projet, la performance de son activité, son financement et la somme requise au démarrage.

Mais quelle que soit l'étape du projet, il est toujours conseillé de recourir à un expert comptable pour un bon prévisionnel et pour le choix fiscal le plus adapté et le choix du régime social. 

Le choix de l'expert comptable

Le critère tarifaire ne suffit pas à déterminer la performance d'un expert comptable. A ce critère s'ajoutent ceux de la confiance, la compétence, la qualité et le type de services proposés. Il reste que pour faire le bon choix, il est recommandé de rencontrer plusieurs professionnels et de comparer les services et les prix de chacun. La relation avec son expert comptable est explicitée dans une lettre de mission. Chacune des parties s'engage à respecter obligations et tarifs. A noter enfin que la mission de l'expert comptable consiste entre autres, à tenir les comptes, à rédiger les statuts juridiques, à établir le bilan et les déclarations fiscales.

Attention à choisir un expert comptable qui comprend la franchise et de préférence qui a déjà des clients franchisés ou une expérience en la matière. Evitez ceux qui se posent en concurrents du franchiseur dans la mission de conseil. Ils vous feront faire des erreurs.

Consultez les actualités d'experts comptables
et l'annaire des experts comptables

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - 7 jours

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Situation d'une société en formation

par Deslandes Dominique - 8 jours

La période de formation d'une société est celle comprise entre le moment où les associés décident de la constituer et l'immatriculation de celle-ci au registre du commerce et des sociétés. Pour l'administration fiscale, le point de départ de ce...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - 10 jours

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Informations clés

  • Crée le: 22/12/16 07:17

Les franchises qui recrutent