La clause de non concurrence est-elle légitime ?

Un mouvement de contestation s'est manifesté contre les engagements de non concurrence post contractuelle, jurisprudence à l'appui. La contestation se fonde sur la liberté d'entreprendre. Les juges exercent un contrôle rigoureux dans ce domaine. Il en ressort que l'engagement de non concurrence doit être limité dans le temps, dans l'espace et quant à l'activité concernée. L'engagement doit être proportionné aux intérêts légitimes du créancier. Les juges considèrent que l'engagement souscrit par le franchisé de ne pas utiliser une enseigne nationale et de ne pas s'approvisionner hors d'un réseau national ou régional, pendant un an, sur sa commune et sur les communes voisines, pourrait constituer une limitation disproportionnée au regard de l'intérêt légitime du franchiseur.
L'intérêt du franchiseur est recentré sur la protection du savoir-faire, sans plus.  La cour refuse d'aller plus loin, elle admet seulement l'obligation de non concurrence quand elle procure un avantage économique à celui qui restreint sa liberté d'entreprendre.
Il y a lieu par ailleurs de distinguer la clause par laquelle un employeur cherche à éviter le débauchage de ses salariés et la clause de non concurrence qui impose aux anciens salariés de ne pas solliciter sa clientèle. Se trouve ainsi assimilée à la clause de non concurrence la " non sollicitation "... Il est donc nécessaire d'être précis dans la rédaction de cette clause tant sur le fond que sur la forme. Il convient en effet d'expliciter les modalités de l'engagement demandé.

Articles similaires

Les franchises des services à la personne accompagnent les seniors pour un été en toute sécurité

par HK - 3 heures

Un sondage réalisé par Partager pour mieux vieillir et Linexo en juin 2017 révèle que les seniors encourent plusieurs risques en été. Ce sondage détaille les habitudes des personnes âgées (alimentation, sorties, accompagnement…). Le compte rend...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 6 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Franchise Automobile : Découvrez 5 franchises qui ont du succès !

par HK - 27 jours

Secteur porteur et très bien organisé, l’automobile offre de très belles opportunités d’implantation en franchise. Norauto, Midas, Roady, Point S et Ewigo, autant d’enseignes connues et reconnues sur le marché et qui assurent à leurs adhérents un ...

Informations clés

  • Crée le: 22/09/10 02:00

Les franchises qui recrutent