La cession d'un réseau de franchise, ça se prépare !

Dans un contexte concurrentiel très fort, la tendance est à l'harmonisation des réseaux de franchise avec à la clé concentration et fusion. Mais la cession d'une chaîne de franchise peut se révéler parfois difficile entre cédant et repreneur. Elle mérite donc une bonne préparation et le respect de certaines règles juridiques.
A défaut de clause autorisant explicitement une cession, un contrat conclu entre deux personnes ne peut être transmis par l'une d'elle à une troisième : le franchiseur cédant doit alors obtenir l'accord de chaque franchisé avant le lancement de sa procédure.
Face aux difficultés liées à cette réglementation, les franchiseurs ont donc aujourd'hui tout intérêt à insérer cette clause d'autorisation de cession dans les contrats de franchise. Il est également utile que cette clause indique de quelle façon les franchisés seront informés de la cession de leur contrat et de l'identité du nouveau franchiseur.
Attention, le franchiseur repreneur doit exécuter l'intégralité des obligations prévues jusqu'à la fin du contrat de franchise, il ne doit pas pratiquer de discrimination entre les anciens et nouveaux franchisés et doit prendre en charge l'ensemble de coûts liés à l'intégration des franchisés du réseau cédé et à leurs « changements d'habitudes » !
Audrey Caudron

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 24 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 12/05/08 02:00

Les franchises qui recrutent