Jean Arthuis s'engage pour la TVA contre l'impôt de production

Dans une interview dans L'entreprise,  Jean Arthuis souhaite que le débat s'engage en France sur le thème des impôts payés par les ménages et ceux payés par les entreprises. En réalité les entreprises répercutent leurs impôts sur les produits ou les services qu'elles proposent et ce sont finalement les ménages qui les paient. Pour être compétitive, certaines d'entre elles, vont produire ailleurs, mais il serait vain de créer un nouvel impôt de production.
Recourir à la TVA serait selon lui la seule façon de faire financer notre protection sociale par des produits et services conçus hors territoire. Mais il semble que le produit de la TVA ne peut y suffire, il faudra donc également recourir à l'impôt sur le revenu.
C'est à nouveau un argumentaire contre le bouclier fiscal qu'il nous présente. Jean Arthuis prend l'exemple de la récente mise en place du RSA (revenu de solidarité active destiné à ceux qu'on appelle les travailleurs pauvres...). Il a fallu créer un impôt nouveau dont sont exonérés ceux qui bénéficient du bouclier fiscal !!! Des textes très compliqués ont dû être rédigés...
L'idéal serait plutôt de créer une tranche d'impôt supplémentaire autour de 100 000 euros, soit 200 000 euros pour un couple sans enfant, et 300 000 pour un couple avec deux enfants. Cela permettrait aux personnes soumises à l'ISF de ne pas se trouver dispensées d'impôt sur le revenu parce que l'on a investi aux Antilles ou réalisé des travaux sur un monument historique... On est ici aux antipodes de la justice sociale dit-il.


Dominique Deslandes

N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - un mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 2 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 22/06/09 02:00

Les franchises qui recrutent