Je pense ouvrir une franchise de remise en forme dans le Calvados

Appartenir à un réseau de franchise ne se limite pas au fait de bénéficier du savoir-faire et de l'assistance du franchiseur. Cela implique aussi de partager les valeurs véhiculées par le groupe, d'œuvrer pour le développement de la franchise, de construire avec l'ensemble des franchisés un réseau puissant et solidaire. Il est important pour un futur franchisé de s'informer sur les objectifs, la vision et les valeurs de la franchise à laquelle il va adhérer. Nicolas, déjà commerçant dans le Calvados souhaitant se diversifier en développant une troisième activité en franchise, nous parle de ses attentes et des secteurs qui l'intéressent.
Nicolas : "J'ai besoin d'investir dans quelque chose, j'ai déjà un commerce et je cherche un autre secteur d'activité pour me diversifier. Cela peut être la remise en forme associée à l'esthétique. Il y a pas mal de choses à rendre possibles !
Je ne vais pas être à 100% présent vu que j'ai déjà deux autres commerces. Il faut donc que je puisse avoir un responsable et une équipe de formation pour les équipes que je vais engager. Il faut que cela soit déjà préconçu et que ça rentre dans un moule. J'ai un potentiel, j'ai les investissements qu'il faut, après c'est un choix à faire. Il ne faut pas se tromper dans le choix de la franchise.
J'ai vu deux ou trois franchises intéressantes, après il faut que je visualise un peu, que je téléphone aux différents services commerciaux de ces franchises et que je vois avec eux.
Si je prends l'exemple de la franchise Moving : ils ont une gamme de concepts à l'intérieur de leur concept avec du low cost, avec un Moving qui est beaucoup plus gros et plus conçu, des Moving de plus petite taille pour les petites villes. Je trouve que c'est une franchise qui est assez bien prédisposée car nous pouvons choisir ce que nous pouvons faire à l'intérieur de la franchise."
AC Franchise : Avez-vous des craintes concernant la franchise ?
Nicolas : "La franchise est quand même un concept qui est en place depuis un certain temps, qui est assez sérieux, nous pouvons toujours écouter les conseils que les gros franchiseurs peuvent donner mais franchement, je n'ai aucune crainte, je suis assez confiant sur le concept.
C'est un réseau, c'est très important. Il faut en prendre conscience, il faut être solidaires de tous les franchiseurs qui peuvent être dans les départements annexes du même groupe, il faut travailler ensemble."
Retrouvez cette interview vidéo d'un futur franchisé dans le secteur de la remise en forme dans le Calvados sur acfranchise.TV réalisée en 2012.
Et retrouvez encore plus d'
Interviews de futurs franchisés.

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 2 jours

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 2 jours

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 4 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 07/09/12 02:00

Les franchises qui recrutent