Investir en franchise : est-ce rentable ?

Quand on parle de franchise, on entend souvent parler de fonds propres importants… Qu'en est-il réellement ?
En général on vous conseille d'avoir un apport personnel représentant 30 à 35 % du projet pour des magasins et jusque 50/60 % pour des services mais ceci correspond en fait à des investissements pour la plupart incontournables, qui ne sont pas tous liés au choix d'une franchise et que vous auriez fait aussi en créant votre entreprise en solo. 
Evidemment, en franchise, il faut d'abord parler des droits d'entrée, ceux-ci sont en moyenne de vingt mille euros.
Mais pour un commerce la dépense essentielle concerne souvent le local. La plupart du temps la qualité de la localisation fera son prix mais permettra aussi d'envisager une bonne rentabilité. Les porteurs de projet qui ont moins de moyens mobilisés pourront préférer un petit droit au bail commercial et des loyers plus importants au contraire de ceux qui disposent d'un financement plus important et peuvent préférer un loyer faible et un fort droit au bail. Pour des bureaux en revanche le droit au bail sera souvent nul.
Au départ il est nécessaire de payer trois mois de loyer d'avance plus une caution égale à deux mois de loyer, le coût du bail et des frais supplémentaires comme la rémunération d'un agent immobilier. Evidemment si votre choix se porte sur une franchise d'hôtellerie-restauration, le coût de l'immeuble sera très important, de même pour les grandes surfaces alimentaires. En revanche une entreprise de services demande le plus souvent un tout petit bureau bon marché, dans un endroit quelconque…
Pour l'agencement du local, le raisonnement est identique : tout dépend du secteur d'activité que vous avez choisi. Selon les commerces, comptez plus ou moins un investissement de mille euros par m2. Certaines activités nécessitent la constitution préalable d'un stock. Ici les montants sont extrêmement variables. En parfumerie, cave, optique, épicerie, vente-cash, mobilier, décoration, ils peuvent aller jusqu'à plusieurs centaines de milliers d'euros.
Puis, comme dans toute création, vous devez prévoir votre besoin en fonds de roulement. Il sera évalué avec précision avec l'aide de votre franchiseur, grâce à l'expérience accumulée par les franchisés qui vous ont précédé. Vous pourrez intégrer les salaires à envisager, les loyers, les réapprovisionnements, les charges diverses liées au savoir-faire proposé par l'enseigne.
Finalement vous pouvez constater qu'investir en Franchise ou dans une activité commerciale « classique » cela ne change pas grand-chose au montant de l'investissement puisque les principaux investissements sont liés à l'activité retenue. Il existe cependant une différence de taille, le franchiseur ne vous laissera pas investir dans un local bon marché ou dans du mobilier bas de gamme si ce n'est pas efficace. Et c'est pour cela que la moyenne de l'investissement en franchise est plus élevé qu'en solo. De plus l'expérience cumulée par un réseau de franchise vous assurera une évaluation plus fine que si vous vous lanciez en totale autonomie… Mais gardez à l'esprit que le plus important est d'assurer la rentabilité de l'affaire.
DD et JS

Articles similaires

Le franchiseur doit vous donner toutes les informations utiles

par dd/js - 5 jours

Avant tout vous devez choisir un réseau qui vous plait. Puis le franchiseur, qui vous reconnaît comme candidat potentiel, peut vous apporter son aide pour l'étude de marché mais il n'y est pas obligé même si d'autres obligations pèsent sur lui. ...

Créer en Franchise : avantages et inconvénients en bref

par DD/JS - 7 jours

Le créateur d'une entreprise en franchise bénéficie de la notoriété d'une marque connue, du savoir-faire du franchiseur, ainsi que d'une formation adaptée mais.... certains créateurs d'entreprise n'appécient pas cette formule qui porte atteinte à ...

Exploiter une franchise en couple ?

par DD/JS - 8 jours

Que ce soit un choix de couple ou plutôt une orientation personnelle, le fait de vous lancer dans une entreprise va vous amener à revoir votre situation professionnelle mais aussi personnelle. La plupart des franchiseurs préviennent le candidat

Informations clés

  • Crée le: 30/10/10 02:00

Les franchises qui recrutent