BOCONCEPT

Meuble, literie, luminaire

Apport personnel minimum : 300000 EUR

Type de contrat : franchise

Interview d'un franchisé : Pascal Lempereur, BO Concept Nantes

AC Franchise : Pourquoi et comment avez-vous retenu cette enseigne ?
Pascal Lempereur
: Je voulais créer mon entreprise dans ce secteur car il me passionne depuis toujours. J'ai moi-même créé des meubles contemporains et j'ai été dans le passé sélectionné par l'agence VIA (Valorisation Immobilier Ameublement) pour faire réaliser des prototypes. C'est une sorte de prix de jeune créateur et j'avais réalisé un projet pour une école d'ébénisterie. Auparavant j'avais un métier qui n'avait rien à voir puisque j'étais pilote dans l'armée de l'air, mais j'ai toujours eu cette passion et je connais bien le design. Je voulais créer une franchise plutôt qu'un commerce. Donc mon choix a été à la fois logique et stratégique.

ACF : Comment précisément avez-vous connu BO Concept ?
PL
: M'intéressant au meuble et au design, je me suis vite tourné vers le Danemark et j'ai trouvé le contact avec BO Concept sur Internet grâce à ac-franchise. J'ai rencontré le Directeur Général France, il m'a expliqué le projet. J'ai été vite convaincu. J'avais les éléments pour mesurer la qualité de leur travail, leur savoir faire me semblait particulièrement intéressant. Cette enseigne m'a semblé être la garantie du succès. Je leur demandais de m'apporter leur infrastructure et leur logistique pour ne pas perdre de temps au démarrage.

ACF : Vous venez d'ouvrir votre magasin, qu'apportez-vous de différent sur le marché ?
PL
: Le concept est excellent, c'est une nouvelle proposition de consommation du mobilier. Traditionnellement on achète ce qu'on voit, on ne trouve pas toujours la couleur ni la matière que l'on imaginait a priori. Chez BO Concept on propose de moduler le mobilier et de le personnaliser de façon étendue. C'est une idée qui a été initiée par Ikéa mais nous ne sommes pas sur le même positionnement. On a pu voir aussi des conceptions similaires avec les canapés italiens mais à des prix inabordables. Ici on vous propose des lignes modernes, des tendances épurées à des prix abordables. J'avais vu la première enseigne à Paris en 93, il me semblait que cela correspondait bien à la conception que j'avais du mobilier dès cette époque et cela a été validé à la fin des années 90. Le réseau a pu alors se développer. Des études montrent que le mobilier contemporain a actuellement la préférence chez le consommateur, en particulier les 30 - 45 ans, le mobilier traditionnel est en recul, le rustique surtout. Depuis deux ans la tendance s'est confirmée en France, on vend 55 à 60 % de mobilier contemporain.

ACF : Donc aujourd'hui, après un mois de fonctionnement, vous êtes satisfait
PL
: Oui je pense que BO Concept c'est la bonne enseigne au bon moment, avec le conseil en plus. Pour moi nous vendons un art de vivre. Le magasin est spacieux : 420 m2, avec une hauteur de 4,40 m et une vitrine qui s'étend sur 35m. Les clients le disent : "on est bien chez vous". C'est comme si je les recevais chez moi.



AC Franchise n'est nullement engagé par les réponses 
et vous incite à toujours tout vérifier en  visitant plusieurs points de vente 

Informations clés

  • Crée le: 31/05/05 15:15

Les franchises qui recrutent